Portail officiel de la culture en fédération Wallonie-Bruxelles

Culture

Patrimoine
La tapisserie de haute-lice à Tournai reconnue par la FW-B

Actu

La tapisserie de haute-lice à Tournai reconnue par la FW-B

Depuis le 16 mai 2024, le « savoir-faire du métier de licier en haute-lice à Tournai » est reconnu comme élément emblématique du patrimoine culturel immatériel de la Fédération Wallonie-Bruxelles, à l’initiative de la ministre de la Culture.

La Belgique a, depuis des siècles, entretenu des rapports étroits avec la tapisserie. Une communauté passionnée n'a de cesse de valoriser et de défendre ce savoir-faire d'exception. Tournai, ville licière ayant connu son âge d'or au 15e siècle, continue de maintenir son héritage textile vivant, notamment grâce au travail de ses hauts liciers et licières.

Un métier de haute lice désigne un métier dont les fils de chaîne sont tendus verticalement. Les lices, boucles de coton servant à séparer la nappe de fils en deux, sont situées au-dessus de la tête de l'artisan d'où le terme " haute lice ". Les métiers à tisser de la Manufacture des Gobelins en France et du CRECIT à Tournai en sont de parfaits exemples.

A Tournai, au début du 20e siècle, l'ajout par Léonce Pion, de pédales permet au licier d'ouvrir la nappe de fils en gardant les mains libres. Les évolutions techniques) montrent que ce savoir-faire a su se renouveler et s'adapter sans cesse.

Malgré une lente érosion au 19e siècle et une période d'industrialisation, la pratique artisanale et le savoir-faire se sont maintenus jusqu'à aujourd'hui. Le CRECIT, Ateliers tournaisiens de Tapisserie, et TAMAT, musée de la Tapisserie et des arts textiles, font de Tournai un terrain propice au développement des arts textiles et au dialogue permanent entre savoir-faire hérité du passé et production contemporaine. Les deux établissements accueillent artistes et stagiaires et ont pour missions la valorisation et la pérennisation de la tapisserie de lice.

Au-delà de ces deux structures, deux établissements scolaires participent activement à la transmission de la pratique : l'École des Arts de la Ville de Tournai (ESAHR) avec sa section Création Textile/Tapisserie ainsi que l'ESA Académie des Beaux-Arts de la Ville de Tournai dont l'option Design Textile inaugurera en septembre 2024 un Master à finalité spécialisé " Tapisserie-Arts textiles ".

Dialogue et développement durable 

Dès le Moyen-Age, la tapisserie était un art majeur à Tournai et les ateliers de production recevaient des commandes de toute l'Europe et même au-delà. Matières, motifs, techniques, les échanges artistiques et culturels à travers les routes commerciales ont enrichi, au fil des siècles, l'art de la tapisserie à Tournai. Aujourd'hui encore, au CRECIT, les commandes internationales et l'accueil de stagiaires participent à ce renouvellement constant de l'inspiration.

Quant au musée TAMAT, il entretient des liens étroits avec des structures muséales - en Europe et aux Etats-Unis, conservant des tapisseries anciennes attribuées à Tournai. Le musée programme également des échanges, des prêts et co-productions avec des partenaires en Europe, Asie... pour développer sa mission de valorisation, de diffusion et de recherche à l'échelle internationale.

La pratique s'adapte également face aux enjeux contemporains tels que le développement durable. Soucieux de l'environnement, le CRECIT utilise des techniques de teinture des laines limitant au maximum les rejets polluants, effectue des recherches sur les colorants naturels et s'interroge sur la problématique de la résistance à la lumière.

Dans une stratégie de diversification des reconnaissances au sein de l'inventaire du patrimoine culturel immatériel en Fédération Wallonie-Bruxelles, la reconnaissance de cette pratique artisanale, à la fois très ancienne et très investie par la création contemporaine, est tout à fait pertinente.

Plus d'informations sur la reconnaissance du savoir-faire du métier de licier en haute-lice à Tournai.

Reportage vidéo " Ça se vit près de chez vous ! " consacré savoir-faire du métier de licier en haute-lice à Tournai.

Liens sur la thématique

Tous les articles