Portail officiel de la culture en fédération Wallonie-Bruxelles

Cultureculture.be

Patrimoine
Une nouvelle reconnaissance pour le patrimoine immatériel

Actu

Une nouvelle reconnaissance pour le patrimoine immatériel

Depuis le 6 juillet 2022, la tradition du corso fleuri en papier crépon, savoir-faire pratiqué au sein du Carnaval de Florenville, est reconnu comme chef-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de la FW-B.

La tradition actuelle du Carnaval de Florenville, dans la Province de Luxembourg, remonte à 1950 mais s’appuie sur une tradition plus ancienne de corso fleuri, liée soit à des processions religieuses soit à de célébrations plus événementielles. 

L’événement capte un public très nombreux, familial et diversifié, issu principalement de la Province du Luxembourg  mais aussi des régions frontalières toute proches, française et grand-ducale. Le Carnaval se perpétue grâce à la forte implication des Florenvillois et Florenvilloises et des villages voisins. Les chars qui composent le défilé sont élaborés par les habitants et habitantes, réunis par groupes des différents quartiers de la bourgade mais aussi des villages de l’entité. Chacun de son côté participe à élaborer, dans le plus grand secret, le char emblématique du groupe dont il fait partie. Le travail mis en commun pour la réalisation de ces chars a toujours contribué à créer ainsi une forte cohésion entre les participants et participantes.

C’est lors du défilé dominical que le public peut profiter et juger de l’ensemble. Tous les groupements rivalisent d’ingéniosité pour mettre en avant leur talent et leur créativité.

Le partage du savoir-faire et l’initiation à la co-construction du char et à la fabrication des fleurs en papier par les membres sont des valeurs fortes qui se consolident au fur et à mesure de l’implication des nouveaux arrivés. Chaque nouveau membre d’un groupe est accompagné par les plus expérimentés. La dynamique amicale qui émerge de ces moments de retrouvailles et d’échanges permet l’ancrage des pratiques et des gestes. Petits ou grands, ados ou plus anciens sont ainsi inclus dans une ambiance de convivialité qui participe à perpétuer cette tradition.

Dans un souci d’échanges de bonnes pratiques, le Comité Carnaval de Florenville a pris contact avec d’autres entités de Wallonie où se pratique l’art du char fleuri en papier crépon afin de créer une dynamique collective pour se rencontrer, inviter ou être invité, organiser la communication sur les événements propres à chacun et développer ainsi un « réseau » de carnavals où la fleur en papier crépon trouverait son écho. Cette première approche marque la volonté de dresser une cartographie (à l’échelle belge dans un premier temps) de cette tradition afin d’étendre la sauvegarde de la pratique des fleurs en papier dans les défilés carnavalesques.

Source : site du Patrimoine culturel

Liens sur la thématique

Tous les articles