Portail officiel de la culture en fédération Wallonie-Bruxelles

favorisimprimerenvoyer

Contact

Cultureculture.be

Crise de l'énergie : les aides au secteur culturel et de l'enfance se mettent en place

28.10.2022 09:16 Il y a : 38 days

Communiqué de presse de Bénédicte LINARD – Vice-Présidente et Ministre de l’Enfance, de la Santé, de la Culture, des Médias et des Droits des Femmes


A l’initiative de la ministre Bénédicte Linard, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a dégagé des moyens financiers importants lors du conclave budgétaire afin de soutenir de manière directe les opérateurs culturels et l’ensemble du secteur de l’Enfance face à la hausse des prix de l’énergie due à l’invasion russe de l’Ukraine. Ces aides se mettent rapidement en place, en concertation avec les secteurs concernés.

« Il était indispensable que la Fédération Wallonie-Bruxelles prenne sa part pour soutenir les professionnelles et professionnels des secteurs de l’Enfance et de la Culture face à la hausse des prix de l’énergie. L’enveloppe financière obtenue lors du conclave se concrétise pour pouvoir répondre au plus vite aux besoins du terrain », souligne, d’emblée, Bénédicte Linard.

Culture : la cellule de veille élargit son champ d’action

Le formulaire pour faire appel à la cellule de veille, qui a fait ses preuves pour soutenir individuellement les opérateurs culturels en difficulté face à la crise sanitaire, sera, dès le 15 novembre, adapté afin de répondre aux besoins des opérateurs face à la crise de l’énergie et sera active jusque juin 2023. Cette cellule sera dotée d’un budget supplémentaire de 10 millions d’euros. Une évaluation sera menée en février.

Elle concerne tant les opérateurs subventionnés structurellement ou ponctuellement que les opérateurs non-subventionnés dont l’objet est culturel comme la production de films, la conception de décors, la création artistique ou la gestion de salles de spectacle entre autres.

Cette cellule de veille “Energie” aura pour objectif de soutenir les opérateurs culturels pour leur permettre de ne pas diminuer leurs activités culturelles et artistiques, évitant ainsi de faire peser les conséquences de la crise énergétique sur les artistes, créatrices et créateurs, techniciennes et techniciens de la Fédération Wallonie-Bruxelles, et permettant de poursuivre les activités culturelles au bénéfice du public.

Les demandes seront traitées par le service général de l’Inspection de la Culture. L’aide prendra la forme d’une avance transformable en indemnisation en fonction de la situation financière de chaque opérateur et sera établie sur la base des factures d’énergie et des preuves de paiement de celles-ci. L’indemnité sera complétée par la mise en place d’un plan d’action visant à réduire la dépendance énergétique.

Afin d’accompagner les opérateurs culturels pour entrer leur demande d’aides, le vade-mecum disponible sur le site « culture.be » sera prochainement mis à jour.

Enfance : des aides forfaitaires pour avant la fin de l’année

Lors du conclave, le Gouvernement de la FWB a prévu 10 millions d’euros d’aides énergie directes pour soutenir tous les milieux d’accueil et opérateurs de l’Enfance. Il s’agit d’aides forfaitaires qui seront versées avant la fin de l’année 2022.

Pour tous les milieux d’accueil, qu’ils soient subventionnés ou non subventionnés, collectif ou à domicile par les accueillantes d’enfants, cette aide énergie atteint 200 euros par place. Pour les services d’accueil spécialisés de la petite enfance qui accueillent des enfants 24H sur 24, cette aide atteint 400 euros par place subventionnée. Ces aides ponctuelles s’ajoutent au refinancement structurel de secteur qui montrera encore en puissance en 2023.

Pour les opérateurs ATL, les forfaits diffèrent en fonction des besoins des opérateurs. Par exemple, un forfait de 500 euros sera accordé aux écoles des devoirs.

Par ailleurs, la cellule de veille a été réactivée au sein de l’ONE, avec une enveloppe de 5 millions d’euros, afin de soutenir des milieux d’accueil de l’enfance qui seraient en difficulté.

« La mise en place de cette cellule de veille apparaît comme une nécessité tant la crise sanitaire a déjà fragilisé le secteur de l’accueil de l’enfance et tant la Fédération Wallonie-Bruxelles ne peut se permettre de voir disparaître des emplois ou la moindre place d’accueil, dans un contexte où chaque place compte », conclut la ministre de l’Enfance Bénédicte Linard.

Contact

Lauriane Douchamps - lauriane.douchamps(at)gov.cfwb.be - +32 478 98 59 96


Accès vers les informations liées à la crise sanitaire Covid-19
soutien aux opérateurs culturels touchés par la crise énergétique
soutien aux opérateurs culturels touchés par les inondations du mois de juillet 2021
Accès au Focus 2019, le rapport annuel de l'Administration générale de la Culture