Portail officiel de la culture en fédération Wallonie-Bruxelles

favorisimprimerenvoyer

Contact

Cultureculture.be

Crise de l’énergie : 20 millions d’euros pour soutenir la Culture

10.10.2022 09:42 Il y a : 55 days

Communiqué de presse de Bénédicte LINARD – Vice-Présidente et Ministre de l’Enfance, de la Santé, de la Culture, des Médias et des Droits des Femmes


A l’initiative de la ministre de la Culture et vice-présidente du Gouvernement Bénédicte Linard, 20 millions d’euros sont dégagés pour soutenir la Culture de façon ciblée afin de répondre aux besoins des opérateurs. La cellule de veille, qui a fait ses preuves lors de la crise du Covid, est prolongée, élargie et adaptée à la crise de l’énergie. 

Au total, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles dégage 150 millions d’euros pour soutenir l’ensemble des secteurs dont il a la responsabilité face à la hausse des prix et du coût de l’énergie, en complément des mesures prises par les autres niveaux de pouvoir. Une partie de ces moyens sera provisionnée pour l’ensemble des secteurs, dont la culture, en fonction de l’évolution de la crise et de l’objectivation des besoins. Une autre partie de ces moyens est affectée directement pour pouvoir apporter une aide immédiate aux opérateurs. 

Les opérateurs et les professionnels du secteur culturel sont, comme l’ensemble de notre société, impactés par la hausse des prix et des coûts de l’énergie. 

Cependant, tous ne sont pas touchés de la même manière par ces augmentations : certains bâtiments et activités culturelles sont en effet intrinsèquement énergivores (éclairages des spectacles, salles de projections, par exemple). Outre l’impact environnemental, ces consommations élevées risquent d’avoir un impact financier extrêmement important et des répercussions sur les activités programmées, l’emploi artistique et technique, voire la viabilité financière de l’opérateur. Ce risque est singulièrement accru pour les plus petites structures qui, pour la plupart, dépendent de recettes issues des ventes des billets et pourraient réduire leurs achats, productions ou programmations, au détriment de l’emploi et du public. 

Il était donc nécessaire de mettre en place un dispositif permettant de répondre rapidement aux besoins de façon suffisamment flexible. 

A l’initiative de la ministre de la Culture Bénédicte Linard, la cellule de veille mise en place lors de la crise du Covid est prolongée et élargie, pour un montant de 14 millions d’euros. Le modèle « cellule de veille » a en effet prouvé son efficacité depuis 2020, notamment grâce à son fonctionnement adapté aux réalités de terrain et aux besoins individualisés : aucun opérateur n’a mis la clé sous la porte à cause de la crise sanitaire. La cellule de veille adaptée à la crise énergétique, et élargie à davantage d’opérateurs, est active dès à présent pour soutenir le secteur culturel face à la crise énergétique cet hiver

Par ailleurs, 6 millions sont dégagés pour des aides énergie pour aider les opérateurs culturels à faire face à l’inflation et à l’augmentation des coûts. 

En parallèle, les opérateurs sont invités à poursuivre leur transition, déjà entamée par plusieurs d’entre eux, vers davantage de sobriété énergétique. Il est en effet évident qu’en parallèle des mesures visant à diminuer immédiatement les factures, un tournant vers davantage de sobriété énergétique est nécessaire, y compris en termes de lutte contre le dérèglement climatique dont les conséquences sont de plus en plus visibles. 

Si des rénovations globales et des travaux ponctuels sont déjà prévus pour 64 bâtiments culturels dans le cadre du Plan de relance et de résilience européen pour un montant de 31,7 millions d’euros, et si un second volet concernant les infrastructures culturelles dont la FWB est propriétaire sera mis en œuvre cet automne pour 17 millions d’euros, il s’agit d’agir plus largement pour réduire rapidement les consommations d’un maximum d’opérateurs culturels. 

 

Par ailleurs, 10 millions d’euros sont prévus pour poursuivre les investissements dans la culture et les personnes qui en vivent, notamment le refinancement du socio-culturel, les soutiens aux artistes, etc. 

 

« La flambée des prix de l’énergie en conséquence de la guerre en Ukraine met les professionnels et les opérateurs culturels sous pression, après deux années difficiles suite au Covid. Comme alors, j’ai proposé au Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles de dégager des budgets exceptionnels pour compléter les actions des autres niveaux de pouvoir et soutenir rapidement le secteur culturel. Il est fondamental de faire un maximum pour que les travailleuses et travailleurs du secteur puissent continuer d’exercer, et que lieux culturels puissent continuer d’accueillir le public dans de bonnes conditions. Au-delà de l’urgence, nous avons en outre toutes et tous un rôle à jouer pour maîtriser nos consommations énergétiques et accélérer la nécessaire transition. Le secteur culturel l’a bien compris et s’est déjà emparé de cet enjeu, que nous allons pouvoir encourager et accompagner ces prochains mois », conclut la ministre de la Culture Bénédicte Linard. 

Contact

Lauriane Douchamps - lauriane.douchamps(at)gov.cfwb.be - +32 478 98 59 96


Accès vers les informations liées à la crise sanitaire Covid-19
soutien aux opérateurs culturels touchés par la crise énergétique
soutien aux opérateurs culturels touchés par les inondations du mois de juillet 2021
Accès au Focus 2019, le rapport annuel de l'Administration générale de la Culture