Portail officiel de la culture en fédération Wallonie-Bruxelles

favorisimprimerenvoyer

Contact

Cultureculture.be

62 actions pour renforcer l’éducation aux médias et lutter contre la désinformation en Fédération Wallonie-Bruxelles

10.12.2021 13:13 Il y a : 157 days

Communiqué de presse de Bénédicte LINARD – Vice-Présidente et Ministre de l’Enfance, de la Santé, de la Culture, des Médias et des Droits des Femmes


Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a adopté ce jeudi 9 décembre son plan « Education aux médias », à l’initiative de la ministre des Médias Bénédicte Linard (Ecolo). Transversal, ce plan vise à renforcer et à rendre accessibles des outils pour permettre à chaque citoyenne et citoyen, quel que soit son âge, de bénéficier d’une éducation critique aux médias.

Renforcer l’éducation aux médias est une priorité de la déclaration de politique communautaire. Cette priorité est aujourd’hui traduite dans un « Plan éducation aux médias » reprenant pas moins de 62 mesures transversales, portées par l’ensemble des ministres de la Fédération Wallonie-Bruxelles. 

Être citoyen au XXIème siècle, c’est être confronté à une multitude de contenus médiatiques ou les créer soi-même. L’éducation aux médias répond à un enjeu démocratique essentiel qui est de pouvoir exercer sa citoyenneté en étant capable d’évoluer dans notre monde médiatique de manière critique, active et émancipée. Cette ambition nous concerne toutes et tous, et doit pouvoir nous accompagner tout au long de nos vies. Que l’on soit jeune en cours de formation, adulte dans la vie active ou encore senior ayant assisté à de nombreuses révolutions médiatiques.

L’éducation aux médias concerne non seulement les médias dits traditionnels mais aussi tous les autres médias sans exception : des réseaux sociaux aux jeux vidéo, des podcasts natifs aux web séries.

Pour répondre à cette ambition, le plan s’articulera autour de 4 axes stratégiques, à savoir :

1. Offrir à tous les élèves et étudiants une éducation solide et critique aux médias et au décodage de l’information ; cela signifiera notamment de porter une attention particulière à la formation initiale des enseignants, aux référentiels de compétences et aux formations pédagogiques.

2. Evaluer et adapter le décret relatif à l’éducation aux médias ; après évaluation, il s’agira d’adapter les missions du Conseil supérieur de l’éducation aux médias (CSEM), sa composition et son fonctionnement, pour correspondre aux réalités d’aujourd’hui et au caractère évolutif des médias et des usages.

3. Communiquer, visibiliser et coordonner les projets, acteurs et actions en Education aux Médias et renforcer les collaborations ; notamment entre les acteurs de l’Education aux Médias, l’enseignement, le CSEM, le CSA, le monde associatif, celui de la jeunesse et de la culture, et les médias eux-mêmes.

4. Développer de(s) nouvelles initiatives d’éducation aux médias relatives aux médias numériques et aux réseaux sociaux ; il s’agira en particulier de lutter contre la désinformation et les fake news via le prisme de l’Education aux Médias. 

Un axe transversal de ce plan concerne enfin la transition numérique et écologique. L’impact écologique de l’utilisation du numérique ne doit pas être sous-estimé. Il s’agit donc d’informer pour un usage critique, durable et responsable du numérique et des médias.

« Face à la multiplication des contenus et à l’accélération de leur diffusion, face à la désinformation, mais aussi dans un monde en perpétuel changement et une société qui fait actuellement face à une crise sanitaire sans précédent, nous voyons combien une information de qualité et l’éducation aux médias sont essentielles et constituent un enjeu démocratique majeur. Je me réjouis donc de l’adoption de ce plan, dont la dimension transversale vise à être accessible à tous les publics et tout au long de leur vie, des plus jeunes aux seniors. Ce plan soutient l’émancipation et la lutte contre les inégalités dans notre société en rendant chacune et chacune autonome et critique envers tous contenus médiatiques », conclut la ministre des Médias Bénédicte Linard.

Contact

Florence COLARD - 0477 839 776 - florence.colard(at)gov.cfwb.be


Emplois et stages dans le secteur culturel

ABC des démarches

Vous êtes...

Accès vers les informations liées à la crise sanitaire Covid-19
Accès au Focus 2019, le rapport annuel de l'Administration générale de la Culture