Portail officiel de la culture en fédération Wallonie-Bruxelles

favorisimprimerenvoyer

Contact

Cultureculture.be

Face à la 4ème vague, la Fédération Wallonie-Bruxelles étend les mesures de soutien au monde culturel

17.12.2021 09:32 Il y a : 150 days

Communiqué de presse de Bénédicte LINARD – Vice-Présidente et Ministre de l’Enfance, de la Santé, de la Culture, des Médias et des Droits des Femmes


A l’initiative de la ministre de la Culture Bénédicte Linard, le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a adapté et élargi les mesures d’aide aux opérateurs culturels afin de leur permettre de faire face à cette 4ème vague de la pandémie. Parmi les décisions prises, la cellule de veille active jusqu’à la fin de l’année 2022 sera étendue au secteur culturel « non subventionné ».

Si la rentrée culturelle 2021 s’est tenue de manière presque normale, et si l’application de plus en plus large du Covid Safe Ticket a permis aux lieux culturels de fonctionner sans restriction de jauge, les décisions des derniers CODECO ont à nouveau eu un impact sur le monde culturel.

En effet, outre une interdiction des événements avec un public debout comme les concerts, la jauge des représentations a été fixée à 200 personnes maximum.

Dès l’annonce de ces nouvelles mesures, des concertations ont été menées avec l’ensemble des représentants du secteur culturel (FEAS, FCI, UPACT, théâtre jeune public, centres culturels, éducation permanente, etc) et l’administration de la Culture afin d’identifier les mesures de soutien les plus adéquates.

Si l’impact des mesures sur le secteur n’est pas homogène, un soutien aux opérateurs culturels reste cependant indispensable pour leur permettre de faire face aux nouvelles restrictions, aux annulations et aux pertes de revenus que cela implique. 

Plusieurs mesures ont donc été adoptées par le Gouvernement de la FWB ou adaptées afin de prendre en compte l’évolution de la situation, d’inclure les opérateurs actuellement touchés et de prendre en compte les annulations à venir :

Extension de la cellule de veille

« Dans le contexte actuel, il reste primordial de soutenir les acteurs culturels les plus vulnérables face aux restrictions de jauge et aux annulations que sont les opérateurs peu ou non subventionnés, souvent à la lisière de l’économie et de la culture mais qui participent pleinement à la diversité culturelle », souligne la ministre de la Culture Bénédicte Linard.  

En 2021, des indemnisations forfaitaires avaient été allouées aux opérateurs non-subventionnés afin d’éviter des faillites dans ce secteur. 

Dorénavant, la cellule de veille mise en place jusqu’à la fin de l’année 2022 pour soutenir les opérateurs culturels subventionnés est également ouverte aux opérateurs culturels non subventionnés par la Fédération Wallonie-Bruxelles et dont la viabilité financière est menacée, qu’ils soient par exemple actifs dans la production ou la distribution de films, les arts du spectacle vivant, la réalisation de décors, la création artistique, la gestion de salles de spectacles, les services du son, etc. (une liste de codes NACE a été établie)

Pour cette extension de la cellule de veille, un renforcement de 2,1 millions d’euros est prévu, qui s’ajoute aux 4,6 millions dégagés en septembre par le gouvernement.

Prolongation de l’aide à la ventilation

Un budget de 4 millions d’euros avait été prévu fin septembre pour ce dispositif visant à soutenir les opérateurs culturels pour équiper les salles qui accueillent du public d’un équipement de ventilation. Au vu du projet de loi en préparation au niveau fédéral sur la question de la ventilation, la date de clôture pour ce dispositif de soutien est allongée au 30 juin 2022.

Les aides au redéploiement

Cette aide, spécifiquement destinée aux opérateurs peu subventionnés, et d’un montant total de 7,1 millions d’euros, avait pour vocation de compenser les annulations subies lors des fermetures du printemps 2021 et de permettre aux opérateurs et particulièrement aux structures de création de se redéployer. Au vu des nouvelles mesures et des limitations de jauges, cette aide est élargie et prolongée afin d’intégrer la période actuelle.

Enfin, une réflexion est en cours pour répondre à la demande exprimée par le secteur d’une aide visant spécifiquement les annulations et réductions de jauges qui l’impactent actuellement.

« La page de la crise n’est pas tournée, nous le savons. Face à celle-ci je suis et je reste mobilisée aux côtés du secteur culturel. C’est pour cela que j’ai décidé d’étendre les mesures de soutien aux opérateurs peu subventionnés et en sortant une nouvelle fois du périmètre habituel de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour viser notamment les plus fragiles que sont les opérateurs non-subventionnés », conclut Bénédicte Linard. 

Contact

Florence COLARD - 0477 839 776 - florence.colard(at)gov.cfwb.be


Emplois et stages dans le secteur culturel

ABC des démarches

Vous êtes...

Accès vers les informations liées à la crise sanitaire Covid-19
Accès au Focus 2019, le rapport annuel de l'Administration générale de la Culture