Portail officiel de la culture en fédération Wallonie-Bruxelles

favorisimprimerenvoyer

Contact

Culture

La 4e édition du Grand concours d’affiches « La langue française en fête » livre son palmarès

19.01.2023 14:34 Il y a : 314 days

Ouvert aux écoles d’arts graphiques de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le concours, lancé en vue d’illustrer la campagne, a rencontré un beau succès. Découvrez l’affiche 2023 et le palmarès complet.


Tous les ans, au printemps, des activités festives autour de la langue française se déroulent dans toute la Fédération Wallonie-Bruxelles. Pendant une folle semaine aux alentours du 20 mars, Journée de La Francophonie, des ateliers d’écriture, expositions, spectacles, performances… vous font vivre le français dans tous ses états.

Cette année, La langue française en fête, qui aura lieu du 16 au 28 mars 2023, se déclinera sur le thème du temps sous le slogan « Dis-moi dix mots à tous les temps ». Une Ville des Mots est également désignée lors de chaque édition : Verviers sera la Ville des Mots 2023.

Pour la quatrième année consécutive, un concours d’affiches a été lancé en vue d’illustrer la campagne. Les 10 mots* illustrant la thématique du temps, choisis par les différents partenaires francophones du réseau OPALE**, n’ont pas manqué d’inspirer les participants et participantes. 

Le concours a rassemblé 15 écoles***, 19 professeurs et 26 classes. Près de 300 élèves se sont exprimés pour livrer leur vision de la Fête. Chaque classe participante a remis, par le biais de son enseignante ou enseignant, une sélection de projets individuels ou collectifs promettant ainsi au jury plus d’une centaine d’affiches à examiner. 

Hadir Jallali, étudiante à l’Ecole Supérieure des Arts Saint-Luc Liège est la lauréate du Grand prix. Elève très motivée et constamment en recherches graphiques, elle nous livre sa démarche et ses rêves pour le futur :

« J’ai repris les codes d’une scène emblématique du film “Singing in the rain” avec Gene Kelly. J’ai voulu partir d’une représentation du temps assez simple : la météo. En représentant les 10 mots dans des gouttes de pluie, il me semblait primordial que le personnage — qui a quand même une montre ! — accueille cette averse à bras ouverts. Danser sous la pluie, c’est célébrer la vie et la nature et moi, dans ma création, j’ai voulu honorer notre belle langue française qui, si elle est parfois ressentie comme une épreuve par ses apprenants, est tellement… vivante ! (…)

(…) Après mes études, j’adorerais devenir autrice-illustratrice. Ce qui me motive dans cette voie, c’est de pouvoir partager des points de vue sur le monde avec d’autres personnes. J’ai envie de toucher, et sensibiliser mes lecteurs, les emmener voyager avec moi dans des mondes inconnus et leur offrir un moment de joie, d’amour, d’écoute, de réflexion sur le monde et sur soi-même. Voir mes livres édités et appréciés serait mon plus beau rêve professionnel (…) »

Cette année, le jury, composé d’agents de la Direction de la langue française, de l’Administration générale de la Culture et de membres du réseau des anciennes Villes des mots, a, sans le savoir puisque le concours se déroule dans l’anonymat, mis les écoles d’arts liégeoises à l’honneur :

  • Grand Prix du jury (1500 euros + une visite de classe au Mima) : Hadir Jallali, Ecole Supérieure des Arts Saint-Luc Liège (Bac 2 Illustration - Professeurs : Emile Jadoul, Cindy Marchal)
  • Coup de cœur du Réseau des anciennes Villes des mots (500 euros) : Charlotte Guilleaume, Ecole Supérieure des Arts Saint-Luc Liège (Bac 2 Illustration - Professeurs : Emile Jadoul, Cindy Marchal)
  • Coup de cœur de la Direction de la Langue française (500 euros) : Lorie Dangoxhe, Ecole Supérieure des Arts Saint-Luc Liège. (Bac 2 Illustration - Professeurs : José Parrondo, Cindy Marchal)
    • 1 mention d’honneur de l’Administration générale de la Culture (chèque-lire 100 euros) couronne également Sara Takimoglu et Émile Franckart, Haute école Province de Liège/Seraing (B3 en techniques infographiques/option Design Graphique - Professeur : Éric Delayen)

Cerise sur le gâteau, les participantes et participants auront le plaisir de (re)découvrir le travail de l’autrice-illustratrice Geneviève Casterman dans le cadre d’une master classe qui sera disponible en ligne sur le portail Objectif Plumes à partir du mois d’avril. 

Du temps, Geneviève Casterman a peur d’en manquer ! Cette autrice-illustratrice pour la jeunesse et pour les adultes est professeure d’illustration à l’École de Recherche Graphique (ERG) à Bruxelles et responsable de l’atelier des enfants à l’École des Arts d’Ixelles. Publiée chez Esperluète, Pastel (l’école des loisirs) et CotCotCot, cette fine observatrice du quotidien, en constante recherche et aux techniques multiples, capture des moments de vie, des instants fugitifs. L’imaginaire se déploie. En 2018, Geneviève Casterman a également réalisé des capsules pour la web série « Mon Œil » du Centre Pompidou.

Le programme complet de La langue française en fête sera disponible prochainement sur www.lalanguefrancaiseenfete.be.

La langue française en fête est une campagne annuelle de sensibilisation positive et déculpabilisante de la langue française. Pendant une semaine, partout en Fédération Wallonie-Bruxelles, tous les citoyens et citoyennes sont invités à porter sur le français un regard neuf. Plus d’informations.

Contacts

Presse - Administration générale de la Culture : Vanessa PITAELS — 0499/543 814 — presse.culture(at)cfwb.be 

La langue française en fête : Françoise HEKKERS — 0476/540 445 — francoise.hekkers(at)cfwb.be 


Culture à l'école - PECA et Boîte à outils culture
Crise énergie
Aides inondations
Accès au Focus 2022, le rapport annuel de l'Administration générale de la Culture