Portail officiel de la culture en fédération Wallonie-Bruxelles

Contact

Culture

Subventionnement des arts de la scène : un juste équilibre entre renouveau et soutien aux opérateurs existants

17.11.2023 11:48 Il y a : 154 days

Communiqué de presse de Bénédicte LINARD – Vice-Présidente et Ministre de l’Enfance, de la Santé, de la Culture, des Médias et des Droits des Femmes.


A l'initiative de la Ministre de la Culture Bénédicte Linard, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a validé ce vendredi 17 novembre les renouvellements et octrois de subventions structurelles dans le domaine des arts de la scène. Un juste équilibre a été trouvé, au service des opérateurs culturels existants et du renouveau, et au bénéfice du public partout en Wallonie et à Bruxelles ainsi que de l'emploi artistique et technique.

" Depuis que je suis Ministre de la Culture, mon objectif est de faire en sorte qu'il y ait + de culture pour + de personnes. Je suis fière du refinancement important apporté à l'ensemble des secteurs culturels. Je mets également un point d'honneur à travailler de manière transparente et concertée, pour m'assurer que les mesures et les financements atteignent leur cible. Ces contrats-programmes en arts de la scène sont l'une des concrétisations de cette vision que je porte depuis maintenant quatre ans ", indique la Ministre de la Culture Bénédicte Linard.

Le secteur des Arts de la Scène (théâtre, musique, danse, cirque,...) est le secteur culturel le plus important en termes de nombre de lieux, de disciplines, d'emploi artistique et technique et, dès lors, de budget étant donné qu'il représente une part importante des politiques culturelles menées en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Au total, 542 demandes de contrats-programmes et de contrats de création, de services ou de diffusion ont été introduites, soit une augmentation de 80% du nombre de demandes par rapport à l'exercice précédent en 2018.

A l'issue du processus d'analyse mené selon les critères établis dans le Décret arts de la scène et dans un cadre budgétaire augmenté à la suite du dernier conclave budgétaire, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a pris ses décisions finales en veillant à respecter un certain nombre d'équilibres : d'une part, entre les opérateurs existants et les opérateurs émergents, en soutenant à la fois les lieux et les compagnies, ainsi que de nouvelles disciplines et secteurs jusqu'ici moins soutenus voire sous-financés et d'autre part, entre les zones géographiques de notre pays. Il s'agissait également de veiller à soutenir au mieux l'emploi artistique et créatif, avec une juste rémunération des professionnelles et professionnels ; tout en poursuivant les missions culturelles au bénéfice du public, en adéquation avec le financement alloué.

Grâce au budget supplémentaire qui a pu être dégagé par le gouvernement pour atteindre 142 millions d'euros au total, ce sont 436 opérateurs qui passent au vert et vont pouvoir bénéficier d'un subventionnement structurel (contrat-programme, contrat de création, contrat de services, ou contrat de diffusion), dont 200 nouveaux opérateurs qui n'en disposaient pas jusqu'à présent.

A titre d'exemple, en théâtre adulte, 51 nouvelles reconnaissances ont été validées, et un soutien clair a été apporté aux compagnies, et donc aux artistes directement, avec pas moins de 40 compagnies désormais subventionnées sur plusieurs années. De la même manière, le financement de nombreux lieux est également renforcé, afin notamment de pouvoir assurer leur rôle en termes de coproduction et de diffusion.

Pour le Ministre-Président Pierre-Yves Jeholet : " Cet accord constitue l'aboutissement d'un dossier majeur pour la politique culturelle du Gouvernement et le développement des arts de la scène. Les moyens nouveaux qui ont été dégagés prouvent que la culture est une activité essentielle à nos yeux. Je me réjouis en particulier que nos théâtres et nos grandes institutions culturelles voient leur subventionnement soutenu et renforcé. Ils constituent des lieux de diffusion de première importance pour nos compagnies et nos artistes qui reçoivent également un soutien sans précédent. Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles prouve à nouveau au travers de cet accord sa capacité de travail, de réforme et de mobilisation au profit de ses secteurs ".

" Tout en préservant et en renforçant l'appui aux lieux culturels existants et bien établis sur notre territoire, c'est un soutien clair à l'émergence, aux jeunes compagnies, aux créatrices et créateurs de la Fédération Wallonie-Bruxelles, qui se concrétise aujourd'hui. De nouvelles disciplines sont également soutenues, comme l'humour, avec 8 nouveaux opérateurs reconnus, et d'autres, davantage mises en valeur comme les musiques actuelles, le théâtre jeune public ou encore le cirque. Le public verra ainsi l'offre culturelle s'étoffer et avoir toujours plus d'accès à la culture près de chez lui ", ajoute la Ministre de la Culture Bénédicte Linard.

" La culture apporte du souffle aux francophones de Wallonie et de Bruxelles. Ayant en charge le Budget, je me réjouis d'avoir pu aboutir à un accord sur le refinancement des ontrats-programme et des contrats en Arts de la scène pour les 5 prochaines années. Un effort budgétaire important par rapport aux précédents contrats traduit une ambition forte. Ces moyens qui représentent un investissement important pour une société plus démocratique, vont permettre à l'ensemble des opérateurs oeuvrant dans le secteur de déployer leurs nombreuses activités au profit des publics aux quatre coins de la Fédération Wallonie-Bruxelles, " conclut le Vice-Président Frédéric Daerden.


Abonnez-vous à l’infolettre Culture.be !
Emplois et stages dans le secteur culturel
Culture à l'école - PECA et Boîte à outils culture
Accès au Focus 2022, le rapport annuel de l'Administration générale de la Culture
Crise énergie