Portail officiel de la culture en fédération Wallonie-Bruxelles

Cultureculture.be

Audiovisuel et médias
Bilan 2020 du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel

Actu

Bilan 2020 du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel

Ce mercredi 9 juin, jour de réouverture des salles de cinéma après 7 mois de fermeture, le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel a dévoilé le bilan d’une année 2020 pas comme les autres.

Ce bilan propose de faire le tour des actions menées par le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel en faveur de la production, promotion et diffusion cinématographique et audiovisuelle belge francophone en 2020.

Cette année 2020 a été marquée par la pandémie mondiale de Covid-19. Outre les fonds d’urgence débloqués par le gouvernement de la Fédération Wallonie- Bruxelles afin de venir en aide au secteur, cette année a été marquée par le déploiement du plan de relance du Centre du Cinéma. 

Ce plan de relance d’un budget de 4,52 millions d'euros s’articule autour de mesures au bénéfice :

  • des auteurs : réforme des aides à l'écriture et au développement (augmentation du nombre d'aides à l'écriture et nouvelle aide au développement du scénario), lancement de plusieurs appels à projet ;
  • des producteurs : prise en charge du surcoût lié aux mesures sanitaires lors des tournages, majoration de 20 % des aides à la production de la Commission du Cinéma, majoration des aides aux séries, primes au réinvestissement sans contrepartie, fonds de garantie FWB ;
  • de la diffusion : soutien aux distributeurs, aux exploitants, aux salles de proximité, prise en charge du coût des mesures sanitaires liées à la réouverture des salles, plusieurs opérations de promotion dont “J’peux pas, j’ai cinéma” et ses places à 1 € (une action d’ailleurs relancée pour cette seconde réouverture).

En 2020, plus de 34 millions d’euros ont été mis à disposition du secteur. La Fédération Wallonie-Bruxelles a apporté plus de 24 millions d’euros au budget du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel, additionnés aux 10 millions d’euros investis directement par les éditeurs et distributeurs de services.

Réforme des instances d’avis et nouvelle classification des films

L’année 2020 a été très importante pour le secteur du point de vue législatif : d’une part, le Décret sur la nouvelle gouvernance culturelle a conduit à la fusion des deux instances d’avis sélectives pour donner naissance à la Commission du Cinéma. D’autre part, les travaux du Comité de Concertation, désormais nommée Chambre de Concertation, ont abouti à la réforme complète des aides à l’écriture et au développement, ces systèmes ayant été mis en application en même temps que la nouvelle Commission du Cinéma en septembre 2020.

2020 a également vu naître une nouvelle classification des films : Cinecheck et ses indications d’âge et de contenu, entrée en vigueur en début d’année suite à l’accord entre les trois communautés et la COCOF pour remplacer l’ancien système de contrôle par un système de recommandations qui permet de guider les cinéphiles dans le choix d’un film approprié à l’âge et la sensibilité de chacun.

Commission du Cinéma : 25 longs métrages de fiction en production

La Commission du Cinéma a attribué 11,69 millions d’euros d’aides en 2020 (9,49 en 2019). Sur les 644 projets examinés (578 en 2019), 165 promesses d’aides ont été octroyées (141 en 2019), soit un taux de sélection de 25,62 % sur l’ensemble des demandes.

Ces aides ont notamment porté sur 24 longs métrages de fiction en écriture, 8 en développement et 25 en production, parmi lesquels figurent les nouveaux films de Jean-Pierre & Luc Dardenne (Tori et Lokita), Dominique Abel & Fiona Gordon (L'étoile filante) et Vanja D'Alcantara (Vancouver). La FW-B a également apporté son soutien financier à 31 courts métrages de fiction, 63 documentaires, 6 films expérimentaux (Film Lab) et 4 longs métrages réalisés dans des conditions de production légères.

Alors qu’on constate une stabilisation de la proportion de femmes déposant un projet à la Commission du Cinéma (en moyenne un tiers), notons une forte progression du taux de sélection pour leurs projets : tous créneaux confondus, la moitié des cinéastes sélectionnés par la Commission sont des réalisatrices !

Découvrez le bilan complet.

Source : Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel

Liens sur la thématique

Tous les articles