Portail officiel de la culture en fédération Wallonie-Bruxelles

Cultureculture.be

Audiovisuel et médias
Le cinéma belge à l’honneur sur la RTBF

Actu

Le cinéma belge à l’honneur sur la RTBF

Du 31 janvier au 7 février, le cinéma belge sera à l’honneur sur tous les médias de la RTBF.

Situation sanitaire oblige, la onzième cérémonie des Magritte ne pourra avoir lieu. Néanmoins, l’Académie Delvaux, organisatrice des Magritte du Cinéma, s’associe à la RTBF en vue de proposer une formule originale permettant de célébrer le cinéma belge comme il se doit.

Pendant toute une semaine – du 31 janvier au 7 février – tous les médias de la RTBF, tant en télévision qu’en radio et sur les médias numériques, se mettront aux couleurs du cinéma belge. 

Cette semaine sera, notamment, l’occasion de (re)voir des productions belges francophones telles que Duelles d’Olivier Masset-Depasse, Nos batailles de Guillaume Senez, Mon Ket de François Damiens ou encore Noces de Stephan Streker.

Outre la diffusion de longs-métrages, vous seront également proposés: des podcasts sur les métiers du cinéma, des capsules cinéma où les artistes se livreront sur leur vision du cinéma, des émissions sur les coulisses du cinéma belge… En résumé, c’est toute la programmation de la RTBF qui comportera une touche de cinéma belge avec pour objectif de mettre en lumière les métiers de l’ombre et de faire découvrir au grand public la diversité de notre cinéma.

La RTBF profitera également de cette semaine pour lancer Belgorama sur Auvio. Cette nouvelle section thématique est entièrement dédiée à la création audiovisuelle belge dans tous ses formats du long-métrage au documentaire en passant par le court-métrage et la série.

En vidéo à la demande

Outre ce partenariat avec la RTBF, cette formule inédite des Magritte prendra également place en vidéo à la demande.

Du 1er au 14 février, plusieurs plateformes de vidéo à la demande – Sooner, Proximus et VOO – mettront également le cinéma belge à l’honneur en proposant neuf films belges récents tels que Adoration de Fabrice du Welz, Filles de joie de Frédéric Fonteyne ou encore Jumbo de Zoé Wittock… Chaque film sera accompagné de contenus supplémentaires.

Cette version alternative des Magritte constituera une belle opportunité de (re)découvrir la richesse du cinéma belge en attendant la réouverture des salles de cinéma.

Source : Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel.

Liens sur la thématique

Tous les articles