Portail officiel de la culture en fédération Wallonie-Bruxelles

Cultureculture.be

Audiovisuel et médias
Bilan 2018 du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel
Nos batailles de Guillaume Senez

Actu

Bilan 2018 du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel

En 2018, la Fédération Wallonie-Bruxelles a apporté 19,22 millions d’euros au budget du Centre du Cinéma. Le Bilan annuel du cinéma belge francophone a été présenté ce 26 mars.

En 2018, la Fédération Wallonie-Bruxelles a apporté 19,22 millions d’euros au budget du Centre du Cinéma. Additionnés aux 9,74 millions d’euros investis directement par les éditeurs et distributeurs de services, plus de 28,97 millions d’euros ont été mis à disposition du secteur l’année passée.

22 longs métrages de fiction en production

La Commission de Sélection des Films a attribué 9,86 millions d’euros d’aides (9,53 en 2017) en 2018. Sur les 526 dossiers examinés (484 en 2017), 130 promesses d’aides ont été octroyées (128 en 2017), soit un taux de sélection de 24,71 % sur l’ensemble des demandes.

Au niveau des projets déposés à la CSF, la tendance est toujours majoritairement masculine (66 % en moyenne pour 2018). Cependant, la proportion de femmes déposant un projet est en constante augmentation : + 3 à 5 points de pourcentage par rapport à 2017. La proportion de réalisatrices aidées est en hausse, avec + 8 points de pourcentage en moyenne par rapport à 2015. Le créneau long métrage présente la plus grande disparité genrée, à l’avantage des femmes : 36 % des projets déposés par des réalisatrices ont reçu une aide, contre 24 % des projets de réalisateurs.

Ces aides ont porté notamment sur 13 longs métrages de fiction en écriture, 8 en développement et 22 en production, parmi lesquels figurent les nouveaux films de Luc et Jean-Pierre Dardenne (Le jeune Ahmed), Gérard Corbiau (Sauver Mozart), Philippe Van Leeuw (The Wall), Solange Cicurel (Adorable) et Bouli Lanners (Wise Blood). La FWB a également apporté son soutien financier à 24 courts métrages de fiction, 53 documentaires, 6 films expérimentaux (Film Lab) et 4 longs métrages réalisés dans des conditions de production légères.

Le Centre du Cinéma, partenaire privilégié des films d'initiative belge francophone

Le Centre du Cinéma reste le premier guichet pour les projets majoritaires culturels (de réalisateurs belges) : 90% des budgets leur sont alloués.

En 2018, l’apport du Centre du Cinéma dans le financement des films majoritaires belges francophones est de 29,93 %, derrière le Tax shelter qui se place à 35,05 %. Les apports CCA, Tax shelter, Wallimage, Screen Brussels et Eurimage augmentent, tandis que ceux des producteurs, quote part cessions/vente internationales, coproductions TV, VAF, cession TV et MG Belgique sont en diminution.

320 œuvres ont été agréées œuvres européennes susceptibles de bénéficier du système de tax shelter, permettant ainsi de lever 136,3 millions d’euros en Belgique dont 70,8 millions d’euros en FWB auprès des investisseurs.

En savoir plus : télécharger le bilan 2018

Liens sur la thématique

Tous les articles