Portail officiel de la culture en fédération Wallonie-Bruxelles

Cultureculture.be

Littérature
"Ariane"de Myriam Leroy nommé au Goncourt du premier roman
photo Le Soir Plus

Actu

"Ariane"de Myriam Leroy nommé au Goncourt du premier roman

L'histoire une amitié féroce, faite de codes secrets et de signes de reconnaissance. Remise des prix le 4 mai

Parmi les quatre finalistes au Goncourt du premier roman, on compte trois femmes dont la belge Myriam Leroy. Sont également nommées Mahir Guven pour "Grand frère", Lise Marzouk pour "Si", Agnès Riva pour "Géographie d'un adultère".

Journaliste et chroniqueuse, Myriam Leroy a enchanté les critiques avec son premier roman "Ariane" sur le thème d'une amitié toxique.
« Quand j’ai eu douze ans, mes parents m’ont inscrite dans une école de riches. J’y suis restée deux années. C’est là que j’ai rencontré Ariane. Il ne me reste rien d’elle, ou presque. Trois lettres froissées, aucune image. Aucun résultat ne s’affiche lorsqu’on tape son nom sur Google. Ariane a vécu vingt ans et elle n’apparaît nulle part. Quand j’ai voulu en parler, l’autre jour, rien ne m’est venu. J’avais souhaité sa mort et je l’avais accueillie avec soulagement. Elle ne m’avait pas bouleversée, pas torturée, elle ne revient pas me hanter. C’est fini. C’est tout. »

Ariane, Don Quichotte Editions, janvier 2018, 16 €

Liens sur la thématique

Tous les articles