Portail officiel de la culture en fédération Wallonie-Bruxelles

Cultureculture.be

Musées
Exposition PHILIPPE DE GOBERT au Mac's
photo Isabelle Arthuis

Événement

Exposition PHILIPPE DE GOBERT au Mac's

De ses premières miniatures d’ateliers d’artistes célèbres à ses vues intérieures de maquettes d’architecture, prises à la chambre technique, en passant par ses « archives improbables » et ses «boîtes à outils », l’œuvre de Philippe De Gobert, héritière des cabinets de curiosités surréalistes de Joseph Cornell, est traversée par le plaisir des jeux de constructions et d’illusions.

Philippe De Gobert (1946) explore les frontières ténues qui séparent réalité et fiction. Ses photographies en noir et blanc présentent des espaces épurés aux lignes austères qui baignent dans une lumière diffuse et irréelle. Ces lieux évidés sont toutefois marqués par les traces laissées par l’humain avant qu’il ne s’absente. L’observation attentive de ces agrandissements photographiques sème cependant le doute : de ces architectures mystérieuses surgissent des incohérences d’échelles et de prises de vue. L’image, que l’on prenait pour une vue d’intérieur, se révèle être la photographie d’une maquette : des images construites, des lieux imaginés, ou encore des ateliers d’artistes fantasmés.


Le travail de Philippe de Gobert peut être envisagé à certains égards comme un hommage aux grands maîtres de l’histoire de l’art : par la reconstitution d’ateliers, ce sont les lieux utopiques de la création, là où quelque chose s’est produit, qu’il circonscrit. Son travail photographique est proche de celui de Thomas Demand ou encore de James Casebere dont les sujets ne sont pas saisis dans le réel, mais bien reconstitués dans une volonté de vraisemblance mimétique. Il s’en distingue toutefois par l’intérêt porté davantage sur le concept de lieu, comme portion spatiale liée à l’individu, plutôt que sur les notions d’architecture ou de sculpture.


Pour la rétrospective proposée cet été au MAC’s, photographies et maquettes, affranchies l’une de l’autre, sont présentées dans des espaces distincts afin de souligner leurs qualités esthétiques intrinsèques, évitant ainsi l’écueil de les réduire à de simples traces ou documents d’archives. La publication d’une riche monographie accompagnera cette importante exposition du travail de Philippe De Gobert.

  • De toutes pièces, exposition de PHILIPPE DE GOBERT
  • 25.06.17 > 03.09.2017
  • Site web du Mac's

Liens sur la thématique

Tous les articles