Portail officiel de la culture en fédération Wallonie-Bruxelles

Cultureculture.be

Politique culturelle
Le budget de la Culture 2017 en croissance : aperçu des différentes mesures

Actu

Le budget de la Culture 2017 en croissance : aperçu des différentes mesures

Le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a adopté ce 14 décembre le budget 2017 proposé par le Gouvernement. Ce budget est en croissance et des initiatives nouvelles vont voir le jour.

Le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a adopté ce 14 décembre le budget 2017 proposé par le Gouvernement. Celui-ci va permettre de renforcer plusieurs secteurs et donner une série d’impulsions nouvelles dans le domaine de la Culture.
 
Le budget 2017 de la Culture est en augmentation de 8,7 millions d’euros par rapport à l’initial 2016, soit une croissance de presque 3% - hors infrastructures culturelles. Outre les montants importants consacrés à l’indexation des salaires, conformément aux accords du non-marchand (lecture publique, centres culturels, éducation permanente, PointCulture),  différentes mesures peuvent être mises en évidence.


La protection et la valorisation de l’architecture se voit ainsi revalorisée (100 000€), tout comme le soutien à des secteurs créatifs tels que, par exemple, ceux de la musique non classique (125 000 €), la musique classique (100 000€), la bande dessinée (50 000 €), le cinéma (diffusion : 50 000 et cotisation complémentaire au Fonds Eurimages : 255 000), les arts plastiques (150 000) ou encore le théâtre jeune public (100 000). L’octroi de bourses sera aussi amplifié, que ce soit dans les arts du cirque, les arts forains et de rue ou encore dans la gastronomie, les arts culinaires étant jusqu’ici encore trop peu valorisés.


L’accès à la Culture se voit aussi renforcé au gré de différentes mesures, telles que l’augmentation du « Plan lecture » (100 000), le co-financement de projets culturels ruraux mené par les groupes d’action locale (GAL) (288 000), la mise en place de résidences d’artistes au sein des écoles (200 000) ou encore de nouveaux moyens pour la gratuité scolaire des musées (150 000).


Différentes institutions culturelles verront également leurs moyens s’accroître, tels que les Centres d’arts contemporain ou encore les Centres culturels et les Centres d’expression et Créativité.
Enfin, en éducation permanente, outre l’indexation, un nouveau montant de 1,2 million d’euros permettra notamment d’octroyer de nouveaux contrat-programmes aux opérateurs qui étaient en conventions transitoires.

Liens sur la thématique

Tous les articles