Portail officiel de la culture en fédération Wallonie-Bruxelles

Cultureculture.be

La Fédération Wallonie-Bruxelles et la Banque européenne d’investissement, partenaires pour financer des projets de construction et de rénovation d’infrastructures de qualité pour les citoyens

Actu

La Fédération Wallonie-Bruxelles et la Banque européenne d’investissement, partenaires pour financer des projets de construction et de rénovation d’infrastructures de qualité pour les citoyens

La Banque européenne d’investissement (BEI) et la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) ont conclu un accord de prêt de 600 millions d’euros pour financer le programme d’investissement de la FWB dans les secteurs de l’éducation, de la recherche, des sports et de la culture. MM. Rudy Demotte, Ministre-Président de la FWB, André Flahaut, Ministre du Budget et Pim van Ballekom, Vice-Président de la BEI ont signé une première tranche de 400 millions d’euros, soit la signature la plus élevée jamais réalisée par la BEI en Belgique.

La Fédération Wallonie-Bruxelles investit chaque année de l’ordre de 300 millions d’euros dans ses infrastructures.

Que ce soit pour de la rénovation du bâti existant ou la construction d’infrastructures neuves et plus adaptées aux besoins actuels, ces investissements importants ne peuvent pas totalement se réaliser sur fonds propres. Dès lors, afin de mener à bien sa volonté d’offrir aux citoyens des infrastructures de qualité, la Fédération Wallonie-Bruxelles recourt à l’emprunt.

Lors du lancement du plan Juncker - vaste plan européen de relance économique par l’investissement public et privé - le Ministre-Président Rudy Demotte s’était rendu à la BEI à Luxembourg, accompagné des Directions générales des Infrastructures et du Budget et des Finances du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles.  « L’objectif de cette visite était de réfléchir à la manière de collaborer ensemble en dépit des freins que représentent les normes SEC en matière d’investissements pour les pouvoirs publics », précise Rudy Demotte.

Suite à l’introduction d’une demande de financement et à l’issue d’une procédure d’instruction ayant duré près de 9 mois, la BEI est aujourd’hui en mesure de proposer à la Fédération Wallonie-Bruxelles la plus importante opération financière jamais réalisée en Belgique : un financement de 600 millions d’euros, remboursable en 20 ans, qui permettra de concrétiser un programme d’investissements d’un peu plus d’1,3 milliard d’euros répartis sur 5 ans.

La BEI, notée « AAA » et donc capable de se financer à des taux planchers sur les marchés, offrira à la Fédération, pour soutenir son programme d’investissements en matière éducative, culturelle, sportive et de recherche, des taux d’intérêt encore plus avantageux que ceux dont elle dispose déjà grâce à sa bonne notation de crédit et à une gestion proactive de sa dette. L’économie qui sera réalisée par la Fédération pourrait aller jusqu’à 20 millions d’euros.

Le programme d’investissements de la Fédération concerne la construction et la rénovation d’écoles, de centres d’aide à la jeunesse, de centres sportifs publics, d’infrastructures culturelles ainsi que la réalisation d’opérations transversales visant à améliorer les performances énergétiques des bâtiments. Outre les projets liés aux infrastructures, 7,1 % du programme d’investissements seront dédiés à la recherche scientifique.

Ces  projets d’investissements étaient déjà prévus dans les plans et projections budgétaires de la Fédération qui tiennent compte des besoins liés au boom démographique, ce contrat permet donc à la FWB de disposer d’une nouvelle source de financement moins couteuse.  « Si notre Gouvernement a préféré la voie du soutien de mesures porteuses de progrès social à la voie de l’austérité, nous poursuivons cependant notre gestion responsable et rigoureuse des deniers publics. Cette opération y contribue directement puisqu’elle nous permettra d’alléger la charge de notre dette. De plus, en termes de visibilité et de fiabilité, ce contrat maintient la confiance des investisseurs existants et crédibilise la Fédération Wallonie-Bruxelles auprès d’investisseurs potentiels, ce dont je ne peux que me réjouir », précise le Ministre-Président, Rudy Demotte.

« L’accord historique conclu aujourd’hui entre la FWB et la BEI illustre la démarche de meilleure gouvernance engagée au sein du Ministère, qui repose notamment, en matière de financement, sur une diversification des sources d’investissement. Cet emprunt va nous permettre d’entamer concrètement la mise en œuvre des 1.500 projets déjà annoncés et de poursuivre la recherche de financements pour les projets à venir», se réjouit Frédéric Delcor, Secrétaire général de la FWB.

Selon Pim van Ballekom, Vice-président de la BEI  « Nous signons un financement emblématique pour la Fédération Wallonie-Bruxelles et résolument tourné vers l’avenir. Des structures d’enseignement de qualité et  des  infrastructures modernes, écologiques et durables sont essentielles pour relever le défi de la formation, de l’intégration et in fine de l’emploi des jeunes. Là, se joue l’essor de l’Economie de la connaissance, un élément clé pour le futur de votre région et de l’Europe dans un marché mondial globalisé, et une priorité d’action pour la BEI en tant que Banque de l’Union européenne ».

Et le Ministre André Flahaut de conclure « Il est important, dans les moments où la conjoncture économique n’est pas au beau fixe, d’investir pour non seulement relancer la croissance mais surtout parier sur les générations futures ! Il me semble donc important d’investir dans les infrastructures, afin de répondre aux défis de l’essor démographique et d’accueillir les jeunes enfants, les élèves, les chercheurs dans les meilleures conditions ».

Liens sur la thématique

Tous les articles