Portail officiel de la culture en fédération Wallonie-Bruxelles

Cultureculture.be

Littérature
Décès de Liliane Wouters
circulodepoesia.com

Portrait

Décès de Liliane Wouters

La poétesse et dramaturge belge s'est éteinte ce dimanche. Son œuvre était considérable. "La salle des profs" restera son plus grand succès populaire.

Née le 5 février 1930 à Ixelles (Bruxelles), institutrice de 1949 à 198O, elle était membre de l'Académie royale de langue et de littérature françaises, de la Koninklijke Academie voor nederlandse taal-en letterkunde et de l'Académie européenne de poésie.

Poète, elle a publié plusieurs recueils dont l'ensemble s’intitule «Tous les chemins conduisent à la mer» (Les Eperonniers, collection Passé Présent, Bruxelles, 1997. Préface de Jean Tordeur), «Le billet de Pascal» (Editions PHI, Luxembourg, 2000) et «Changer d’écorce», une anthologie thématique de son oeuvre (La Renaissance du Livre, Tournai 2001)

Auteur dramatique, elle a fait jouer plusieurs pièces, parmi lesquelles «La salle des profs» et «Charlotte ou la Nuit mexicaine».

Auteur d’anthologies, elle a notamment publié «Ca rime et ça rame», destinée aux jeunes lecteurs (Labor, Bruxelles, 1985), «La poésie francophone de Belgique», 4 tomes, avec Alain Bosquet, (Bruxelles, Editions de l'Académie royale de langue et de littérature françaises, 1992) et «Le siècle des femmes» avec Yves Namur (Editions des Eperonniers, Bruxelles, 2000)

Traductrice de théâtre et de poésie, elle a surtout fait connaître les poètes du domaine néerlandais, dont «Belles heures de Flandre», consacré à la poésie flamande du Moyen Age. (Les Eperonniers, collection Passé-Présent, Bruxelles, 1997) et «Un compagnon pour toutes les saisons» (Guido Gezelle, Autres Temps, Marseille 1999).

Elle a obtenu de nombreux prix littéraires parmi lesquels la Nuit de la Poésie, décerné par un jury qui comprenait Cocteau, Aragon, Reverdy, Seghers (Paris, 1955), le Prix triennal de Poésie (Bruxelles, 1962), le Grand Prix de Poésie de la Maison de Poésie (Paris 1989), le Prix du Conseil de la Communauté française de Belgique pour le théâtre (Bruxelles, 1990), le Prix triennal de traduction de la Communauté flamande (Bruxelles 1992) et, pour l’ensemble de son oeuvre, le Prix Montaigne, décerné par la Fondation Frédéric von Schiller (Hambourg, Allemagne, 1995), le Prix quinquennal de la Communauté française 2000, le prix international de la Clé d’Or (Smédérévo,Yougoslavie, 2000) et la Bourse Goncourt de la Poésie (Paris, 2000).

Liens sur la thématique

Tous les articles