Portail officiel de la culture en fédération Wallonie-Bruxelles

Cultureculture.be

Politique culturelle
Appel à contribution – 20 années de coopération culturelle entre la FW-B et le Burkina Faso

Actu

Appel à contribution – 20 années de coopération culturelle entre la FW-B et le Burkina Faso

Un appel à contribution est adressé à tous les opérateurs culturels, artistes et acteurs impliqués dans les échanges et coopérations entre la Fédération Wallonie-Bruxelles et le Burkina Faso depuis 1998 en vue de la publication d’un ouvrage bilantaire et prospectif en mars 2020.

Contexte  

L'année 2019 est une année symbolique et forte pour la coopération culturelle entre le Burkina Faso et Wallonie-Bruxelles International : elle marque à la fois 20 années d'échanges culturels entre les parties et souligne également les 50 ans de la biennale du cinéma panafricain  " FESPACO ".  

Les premiers accords de coopération culturelle ont été conclus à Ouagadougou en février 1998 dans le cadre de la première Commission Mixte Permanente, lançant notamment la grande opération " Burkina Ya Laafi " qui organisait une grande tournée d'artistes burkinabè en Wallonie et à Bruxelles. Les six premières commissions mixtes se caractérisent surtout par une coopération bilatérale indirecte, apportant un soutien aux projets conjoints portés par les opérateurs culturels des deux parties. Vingt ans plus tard, la septième Commission Mixte Permanente, tenue en février 2018 à Ouagadougou, tranche avec les accords précédents en mettant l'accent sur la coopération bilatérale directe, soit des accords visant à renforcer de part et d'autre l'action des pouvoirs publics et administrations culturelles en positionnant cette coopération dans le cadre plus global des plans de développement au Burkina Faso tels que le Plan national de développement économique et social (avril 2017) et la Stratégie nationale de la culture et du tourisme (octobre 2017).

Cette forme de coopération engage aujourd'hui plus fortement les pouvoirs publics entre eux dans la poursuite d'un objectif général visant à développer un secteur culturel dynamique au service de l'épanouissement des populations belges et burkinabè. Au-delà des échanges qui se poursuivent de part et d'autre entre opérateurs culturels, les parties déploient ainsi une vision commune dans laquelle s'intègre l'ensemble des interventions, publiques et privées, dans la perspective d'une consolidation des résultats et effets recherchés à travers des objectifs fixés et partagés entre les parties. L'intégration des différentes actions de coopération (entre opérateurs culturels, académiques, publics et privés), la poursuite d'objectifs communs dans le cadre de plans globaux de développement et, in fine, la recherche de retombées positives pour les populations burkinabè et belge, bénéficiaires ultimes des politiques publiques, marque ainsi cette nouvelle forme de coopération culturelle.  

Pour  marquer la célébration des 20 ans de la coopération bilatérale directe et les 50 ans du FESPACO , les institutions partenaires s'associent pour lancer un appel conjoint à contribution adressé à tous les opérateurs culturels, artistes et acteurs impliqués dans ces échanges et coopérations depuis 1998 ainsi qu'à toutes les personnes, associations et institutions susceptibles de poser un regard critique et réflexif sur ces vingt années de coopération culturelle. L'objectif sera de réunir des textes, représentatifs de la diversité de ces coopérations, qui analysent ces évolutions dans le temps et  jettent un regard prospectif sur le renouvellement de ces coopérations.    

Contenu des contributions  

Considérant la diversité des acteurs susceptibles d'être intéressés par l'appel (privés, publics, institutionnels ou associatifs, ...) le champ des contributions couvrira tous les aspects de ces coopérations : l'approche concernant essentiellement les sciences humaines, il pourra être institutionnel, administratif, politique et diplomatique, artistique et culturel, juridique, économique et financier, et plus largement sociologique, anthropologique et philosophique. La contribution pourra s'ancrer sur un ou des échanges  entre acteurs culturels et s'attacher à l'analyse de l'un ou l'autre aspect et enjeu de cette coopération.  

De manière générale, les contributions viseront à interroger ces formes de coopération et chercheront à identifier les principaux changements et mouvements d'idées qui ont caractérisé ces coopérations. A titre indicatif, les propositions de textes pourraient s'organiser sur les questions suivantes : Quels types d'acteurs se sont mobilisés et sur quels enjeux ? Quels ont été les difficultés et obstacles rencontrés et comment ont-ils été résolus? Quelles réciprocités étaient travaillées ? Quels effets recherchés et constatés sur nos structures, institutions et les populations, bénéficiaires de ces coopérations ? En quoi et comment ces coopérations culturelles ont-elles induit des changements dans les regards, les manières de faire, les créations, les complicités artistiques en Fédération Wallonie-Bruxelles et au Burkina Faso ? Comment nos pratiques et référentiels culturels spécifiques ont pu faire " culture commune " ? A titre indicatif et, sans s'y limiter, les propositions pourront prendre en considération les enjeux de la coopération culturelle en général et bilatérale directe au travers de notions telles que démocratie, diversité culturelle, droits culturels, politique culturelle, échanges économiques, genre, gouvernance et société civile, statut et mobilité de l'artiste, etc.    

Modalités pratiques  

Envoi de vos propositions de contribution pour le 01 juillet 2019  simultanément aux adresses suivantes :  

zorom.idrissa(at)gmail.com  

michel.guerin(at)cfwb.be      

Contenu :   

  • Présentation de l'auteur.e ou du collectif (fonction, institution, association, profession) en 10 lignes maximum,
  • En 1000 mots maximum : concepts clés de la proposition de texte, résumé du projet d'article, principales hypothèses et conclusions prospectives.

1.   Décision du comité de lecture pour les soumissions retenues et transmission de la décision avec avis sur la proposition acceptée pour le 01 septembre 2019  

2.     Réception des propositions de textes au 15 octobre : examen par le comité de rédaction, retour du comité de rédaction aux auteur.e.s pour le 15 novembre 2019  

3.     Réception textes finaux pour le 15 décembre 2019  

4.     Publication de l'ouvrage collectif pour mars 2020    

Cet appel à contribution est conjoint :  

  • Ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme du Burkina Faso
  • Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Administration générale de la culture
  • Fonds de Développement Culturel et Touristique du Burkina Faso
  • Wallonie Bruxelles International
  • Observatoire des Politiques Culturelles du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles
  • Centre Régional pour les Arts Vivants en Afrique

Liens sur la thématique

Tous les articles