Portail officiel de la culture en fédération Wallonie-Bruxelles

favorisimprimerenvoyer

Contact

Cultureculture.be

La pratique du code Morse - Télégraphie

Depuis le 25 mai 2021, la pratique du code Morse est reconnue comme chef-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Inventé en 1835 par Samuel Morse, le code Morse est un moyen de communication universel qui fonctionne par le biais de l’encodage de lettres, de  signes de ponctuation et de chiffres. Il permet de transmettre des informations, rapidement et sur de longues distances, via des lignes télégraphiques ou des ondes radio. Composé d'une série de points (appelés « dit ») et de traits (« dah »), le code Morse permet à tous de communiquer indépendamment de la langue et des graphismes.

Autrefois utilisé dans de nombreux secteurs professionnels (comme l'armée ou les stations météorologiques), le code Morse est tombé en désuétude à la fin du XXe siècle avec l'avènement des communications par satellite et de l'informatique.

Aujourd’hui, les radioamateurs du monde entier perpétuent la connaissance et la pratique du code Morse et de la télégraphie. Conscients des menaces de disparitions du code Morse lui-même et des connaissances liées à son usage, l’Union Royale Belge des Amateurs émetteurs organise, à travers tout le territoire de la FW-B, des formations, des journées de sensibilisation et des compétitions, afin de continuer à titiller la curiosité des plus jeunes et l’intérêt des amateurs.

L'utilisation du code Morse nécessite également un équipement spécifique. La préservation de la pratique contribue ainsi à la préservation d’un riche patrimoine mobilier qui, sans elle, perdrait son sens.

Le code Morse constitue le premier mode de communication entre humains situés à des milliers de kilomètres l’un de l’autre. Il a contribué à les rapprocher et à faire circuler l’information de manière universelle. Preuve de l’ingéniosité humaine au moment de sa création, il permet aux amateurs, encore aujourd’hui, d’échanger des trucs, astuces et savoir-faire pour assembler des dispositifs faits de matériaux chinés qui permettent d’échanger des messages d’un bout à l’autre de la planète.

Le code Morse est utilisé dans plus de pays qu'il n'y a de langues parlées. La reconnaissance de ce patrimoine immatériel encourage les quelques 3.000 détenteurs de ce savoir-faire en Fédération Wallonie-Bruxelles à transmettre leur passion et à maintenir vivant ce moyen de communication universel.

Plus d'informations sur la reconnaissance du code Morse.