Portail officiel de la culture en fédération Wallonie-Bruxelles

favorisimprimerenvoyer

Contact

Cultureculture.be

Lucie Lanzini

Lucie Lanzini, détail de l'installation "What comes out is what's inside"

Née en 1986 à Belfort, Lucie Lanzini vit et travaille à Bruxelles, elle est diplômée de l’Ecole Nationale des Beaux arts de Lyon (2009).

Depuis 2009, les différents projets de Lucie Lanzini  composent un paysage décalé d'objets sculptés basés sur des fragments d'éléments décoratifs sortis de leurs contexte et qui, dès lors, interrogent notre perception de la réalité.

Travailler la matière

« La matière est au centre de ma pratique, elle donne sens autant que la forme dans mon travail », déclare-t-elle. Ses premiers « transferts » l’ont amenée vers la transparence, à travers l’utilisation de la résine, se déclinant d’abord en flacons de parfum ou en bagues. Lucie Lanzini recourt également à la mousse polyuréthane, un composé durcissant après projection, en principe de couleur jaune-orangé, utilisé abondamment dans la construction pour isoler les toits et les planchers, mais aussi dans les musées de sciences naturelles, pour remplir les animaux naturalisés. Pigmenté par ses soins, le polymère est introduit dans un coffrage où est reconstitué à l’échelle 1:1 un détail d’un espace domestique, souvent ancien. L’effet est saisissant, le trompe-l’oeil suggère du béton, ou même du marbre. De manière discrète, parfois uniquement visible à la faveur d’un reflet, y sont imprimées les moulures d’un mur ou les ornementations d’une cheminée.

« La mousse polyuréthane est un matériau très léger, mais pas si simple à manipuler, explique la sculptrice. Le plus gros du travail consiste à réaliser le moule. Le coulage va lui très vite. C’est un processus à la fois minutieux et aléatoire. Tant que le moule n’a pas été ouvert, on ne peut pas savoir comment sera l’objet. La matière réagit chaque fois différemment. Alors que le moulage est un procédé censé au départ permettre la production multiple, chaque pièce est en réalité unique. » Source : Estelle Spoto, extrait d'article publié sur le site de l'artiste.

Suite à l'appel à projets lancé par la Fédération Wallonie-Bruxelles (AGC-Direction des Arts plastiques contemporains), Lucie Lanzini occupe l'espace mis à disposition par la FW-B à ArtBrussels 2019 avec le projet "What comes out is what's inside", stand D11. A voir du 26 au 28 avril 2019 à Tour et taxis.

Site web de l'artiste


     

     

     

ABC des démarches

Vous êtes...