Portail officiel de la culture en fédération Wallonie-Bruxelles

favorisimprimerenvoyer

Contact

Cultureculture.be

"Mémoires" de Jean-Jacques Andrien


Jean-Jacques Andrien, considéré comme plusieurs comme le premier cinéaste wallon, proposait en 1984, "Mémoires". Réalisé à partir d’images tournées pour son film précédent, "Le Grand Paysage d’Alexis Droeven", "Mémoires" est perçu comme un documentaire poétique mais aussi et surtout comme une trace historique des heurts survenus dans les Fourons.



Fouron-le-Comte, un des six villages légalement annexés à une région flamande, mais francophones de choix. Le dimanche 20 mai 1979, une manifestation de nationalistes flamands est annoncée pour l’après-midi. Des gendarmes à cheval rappellent que, depuis près de vingt ans, la région vit en état de siège. Violations de domiciles, attitude partisane de la gendarmerie, arrestations arbitraires de francophones, tels seront les incidents de la journée qui détermineront l’un des porte-paroles des villageois à rencontrer Baudouin, le roi des Belges. C’est José, jeune agriculteur, qui aura ce rendez-vous de quelques minutes le long d’une autoroute. Le 23 mai, les prisonniers sont libérés. La communauté les reçoit dans une joie simple et spontanée. José prononce un bref discours, où les six villages expriment à nouveau leur volonté de revenir à la région de langue française.

"Le film oppose la violence des manifestations de Flamands fascisants à la détermination calme des habitants à vivre chez eux, leur quotidien. Nulle haine dans le regard ou dans les mots." 

"Mémoires" a décroché, en 1984, le Grand Prix (Ducat d'Or) du festival de Mannheim et a été sélectionné à la Mostra de Venise, à Montréal et à Gand.

Déjà connu pour des films comme "Le fils d'Amr est mort" (1975) qui avait obtenu le grand prix du festival de Locarno et prix André-Cavens, Jean-Jacques Andrien proposait en 1981 ce qui allait devenir un classique du cinéma wallon: "Le Grand Paysage d'Alexis Droeven". Le nombre d’images tournées pour réaliser ce dernier lui a donné l’envie de proposer un nouveau documentaire sur les péripéties politiques que connaissait la Belgique. C’est ainsi qu’est né "Mémoires".

Aidé par Manu Bonmariage et Michel Baudour à qui l’on doit les images et par Albert Jurgenson pour la mise en ordre et le montage, Jean-Jacques Andrien illustre, avec "Mémoires", l’idée que tout récit arrache au réel et à son chaos, des éléments permettant de présenter une autre vision du monde. En partant comment certaines milices d’extrême droite viennent envahir un village qui refuse de faire partie de la Flandre et s’y conduire avec violence, il propose un nouveau film, un nouveau récit de vie sous forme d’un poème structuré.

En 1989, Jean-Jacques Andrien reviendra avec un long métrage, "Australia" dont l’affiche sera composée de Jeremy Irons, Fanny Ardant et Tchéky Karyo. Il retournera ensuite au format documentaire en 2014 avec "Il a plu sur le Grand Paysage" dans lequel il revient sur la situation des agriculteurs tel qu’en 1981 avec "Le Grand Paysage d’Alexis Droeven" et, trois ans plus tard, avec "Mémoires".

 

Jean-Jaques Andrien sur cinergie.be

"Mémoires" est un film proposé dans le cadre de l'opération 50/50

 

 

 


     

     

     

ABC des démarches

Vous êtes...

Focus Culture - Faits et tendances