Portail officiel de la culture en fédération Wallonie-Bruxelles

favorisimprimerenvoyer

Contact

Cultureculture.be

Du verbe aimer

Mary Jimenez est née au Pérou. Après y avoir obtenu son diplôme en architecture, elle est venue étudier le cinéma en Belgique. En 1984, dans "Du verbe aimer", elle met en scène son retour dans son pays natal, en quête de ses souvenirs et de l’histoire de sa mère.

Sur des images du Pérou, de la ville ou de la nature, la voix de Mary Jimenez raconte, explique. Elle interroge aussi, sa famille et ses proches dans les images, ou le spectateur via la voix off. Elle parle de son enfance, de sa mémoire, de sa mère et de leur relation, du cinéma aussi, de ce qu’il représente, pour ceux qui le font et ceux qui le voient. "Du verbe aimer" n’est pas une fiction mais n’est pas tout à fait un documentaire non plus : le film ne raconte pas vraiment mais il n’explique pas non plus. Il montre une certaine réalité, une réalité vécue et montrée à la première personne du singulier.

Avec "Du verbe aimer", Mary Jimenez signe un tournant décisif dans sa carrière. En effet, après le succès dans les salles Art et Essai de son long métrage de fiction "Piano Bar" (1981), elle s’engage dans le récit documentaire suite à la disparition de sa mère dans un accident, un événement qui l’a bouleversée et questionnée sur sa relation particulièrement complexe avec elle. "Du verbe aimer" fait rapidement le tour des festivals ; les amateurs du documentaire y voyant un film à la fois très personnel et universel par le sujet traité, une image du réel mais aussi un récit particulièrement poétique dans son écriture, ses images et sa composition.

Mary Jimenez sera par la suite à l’origine de plusieurs films, fictions et documentaires, en tant que réalisatrice parfois mais aussi en tant que scénariste (de ses films mais aussi d’un épisode de l’Instit en 1998) et monteuse (son et images).

En 2013, elle rencontre Bénédicte Liénard, pour qui elle se charge du montage du film "D’arbres et de Charbon". Toutes deux présentent, un an plus tard, "Sur les braises-Sobre las brasas", un documentaire qui fait retourner Mary Jimenez au Pérou pour nous présenter une famille qui lutte pour survivre grâce à et à cause de la fabrication du charbon de bois. Une nouvelle collaboration se tisse entre les deux réalisatrices en 2016 et donne naissance au long métrage de fiction "Le chant des hommes", un film à la fois fort et documenté, traitant de l’occupation d’une église par un groupe de sans-papiers et de toutes les relations à la fois conflictuelles et d’unité que la situation engendre.

"Du verbe aimer" est l’un des films sélectionnés dans le cadre des 50 ans du Centre du Cinéma.

Plus d’informations :

www.50cinquante.be (la page sur "Du verbe aimer")

Le film sur Vimeo


     

     

     

ABC des démarches

Vous êtes...

Focus Culture - Faits et tendances