Portail officiel de la culture en fédération Wallonie-Bruxelles

favorisimprimerenvoyer

Contact

Cultureculture.be

"Les éternels" et "Le cercle des noyés" de Pierre-Yves Vandeweerd

Les films de Pierre-Yves Vandewwerd nous propose un voyage documentaire dans différentes régions du monde : de la France à l’Arménie en passant par la Mauritanie, le Sahara occidental et le Soudan. Ses documentaires réunissent, par un geste cinématographique poétique, des guerres et des destins oubliés, les limites de la raison, la condition humaine. Ils résonnent comme autant d’incursions aux confins du réel.


Le Cercle des Noyes

En 2007, Pierre-Yves Vandeweerd propose "Le Cercle des noyés", après "1998 Sida d'ici et de là-bas" (1998), "Némadis, des années sans nouvelles" (2001) et "Closed District" (2005).

Le film apparaît aussi comme un tournant dans la cinématographie du réalisateur au niveau de la narration sonore, de l’intemporalité (le film est tourné en noir et blanc) et l’universalité des propos.

Avec "Le cercle des noyés", Pierre-Yves Vandeweerd revient sur l'une des pages les plus sombres de l'histoire de la Mauritanie, celle de l'internement, entre 1986 et 1991, des membres du FLAM (Front de libération africaine de Mauritanie), un groupe qui luttait pour que les noirs soient considérés comme des Mauritaniens à part entière, dans l'ancien fort français d'Oualata, près de la frontière avec le Mali.

Il donne à découvrir le délicat travail de mémoire livré par l’un des anciens détenus et de ses compagnons. "Quand le plus vieux d’entre nous a compris que notre destination serait le fort de Oualata, il s’est mis à pleurer. Il ne pouvait pas imaginer que des hommes puissent envoyer d’autres hommes aussi loin " nous livre l'un des témoins du film. Ce n’était que le début d’un long calvaire entre enfermement et torture.

Le film remportera un franc succès et décrochera plusieurs prix dans les festivals internationaux ; le prix Henri Storck, le Premier Prix aux Ecrans documentaires de Arcueil en France, le Prix œcuménique, FIPRESCI et de la FICC au Festival de Fribourg en Suisse.
    

"Les éternels"

Après "Territoire perdu" en 2011 et "Les tourmentés" en 2014, Pierre-Yves Vandeweerd revient avec "Les éternels" en 2017.

Ces éternels, ce sont ceux qui ont expérimentés un choc tellement puissant que leur vie est suspendue dans extra-temporalité, une forme de" sortie" du temps en attendant qu’ils soient libérés de leurs souffrances. Plusieurs de ces personnes, quasi des fantômes, errent dans le Haut-Karabagh, après avoir survécu au conflit que se sont livrés les Arméniens et les Azéris pendant près de vingt ans. Et derrière eux, ce qui reste de l’effondrement de l’Union Soviétique au Caucase : des ruines, des espaces inhabités, des tombes, des vestiges de guerre et des tranchées.

Par ce film, le réalisateur raconte l’histoire cruelle de manière poétique, là où la condamnation de l’Homme sur terre est celle de vivre et non de mourir.

Pierre-Yves Vandeweerd: réalisateur, professeur, programmateur

A côté de ses réalisations, Pierre-Yves Vandeweerd participe pleinement au cinéma belge francophone de par ses enseignements. Après des études en Anthropologie et Civilisations africaines, il exerce une fonction d’assistant, jusqu’en 2003, à la Faculté de Philosophie et Lettres de l’Université Libre de Bruxelles. De 2004 à 2008, il développe et dirige dans le cadre de la coopération bilatérale entre la Communauté française de Belgique, la Région wallonne et le Sénégal, une résidence annuelle d’écriture et de réalisation documentaire destinée à des jeunes cinéastes sénégalais : Cinéma(s) d’Afrique(s). De 1998 à 2008, il est co-directeur du festival Filmer à tout prix. Il enseigne ensuite à l’IHECS et, depuis 2014, à la Haute Ecole d’Arts et de design de Genève. Depuis 2011, il collabore également en tant que programmateur au festival Les Etats Généraux du documentaire de Lussas.

Pierre-Yves Vandeweerd fait partie des réalisateurs participant à 50/50 (https://www.50cinquante.be). 

Plus d'infos sur le réalisateur et ses films via son site web

Pierre-Yves Vandeweerd sur cinergie.be 

 

 


     

     

     

ABC des démarches

Vous êtes...

Focus Culture - Faits et tendances