Portail officiel de la culture en fédération Wallonie-Bruxelles

favorisimprimerenvoyer

Contact

Cultureculture.be

Paysage après la bataille d’Eric LAMBE et Philippe DE PIERPONT

Meilleur album au festival d'Angoulême 2017

Paysage après la bataille d’Eric LAMBE et Philippe DE PIERPONT, paru aux éditions Fremok en collaboration avec Actes sud, a été élu meilleur album du festival international de bande dessinée d’Angoulême en 2017.

Eric LAMBE et Philippe DE PIERPONT sont non seulement des auteurs de bande-dessinée reconnus, mais aussi des réalisateurs de films de fiction et de documentaires, soutenus par la FW-B.

PARCOURS & SOUTIENS

Éric Lambé

Né à Arlon le 2 juillet 1966. Humanités artistiques, Institut Saint-Luc, Bruxelles. Graduat en Arts plastiques, spécialisation bande dessinée, Institut Saint-Luc, Bruxelles. À l’aube des années 90, Éric Lambé a animé avec Alain Corbel et Denis Larue les précieuses revues Moka et Pelure Amère. Il a collaboré à de nombreuses revues avant de signer Les jours ouvrables aux Éditions Amok.

Marqué par les nouveaux courants espagnol ou italien qui émergent dans le milieu des années quatre-vingt, mais aussi par Alberto Breccia, Eric Lambe publie son premier album chez Amok (l’une des deux futures branches du Fremok) à partir de travaux réalisés pour différentes revues européennes (Oro clinico, Boxer…), preuve de son attachement à une autre bande dessinée. Il a travaillé pour Casterman, Futuropolis ou en coédition avec le Seuil, tout en restant fidèle à FRMK où il a publié un récit entièrement dessiné au bic, Le Fils du roi.

Eric Lambé a été soutenu par la FW-B. Il a reçu, du Service général des lettres et du livre – Service de la Bande dessinée, une bourse d'aide à la création en 2014 de 9.000 € et son éditeur, Frémok, une aide à l'édition en 2016 de 7.929 €.

Philippe de Pierpont

Né en 1955 à Bruxelles. Après avoir étudié l’histoire de l’art et l’archéologie à l’ULB, il prend des cours de théâtre, cinéma et vidéo. Sa vie professionnelle est très diversifiée : littérature (scénarios de BD, livre et films), théâtre, acteur, metteur en scène. Il est également réalisateur. En 1995, il est second assistant réalisateur sur “La promesse” des Frères Dardenne. En 1999, il réalise son premier court-métrage “L’héritier”.

Scénarios
Échappée belle (dessin d’Alain de Pierpont), Futuropolis, 1986
Tufo (dessin de Stefano Ricci), Granata Press, 1994
Strapazzin, 1994, Amok, 1996
Nominé pour le Meilleur Album étranger (Angoulême ‘97) et nominé pour le Meilleur Album (Prix du Lion-Bruxelles ‘97) Nina et Lili (dessin de Stefano Ricci), in Avoir 20 ans en l’an 2000, éd. Autrement, 1995
Sîfr (dessin de Éric Lambé), in Le cheval sans tête, Amok, 1998
Sablier (dessin de Merkeke), Pyramides, 2000
Alberto G. (dessin de Éric Lambé), FRMK/Le Seuil, 2003
La Pluie (dessin de Éric Lambé), Casterman, 2005
Un voyage (dessin de Éric Lambé), Futuropolis, 2008

Livres
Storyboard, le cinéma dessiné (avec Jacques Faton et Benoît Peeters), Yellow Now, 1992
Hors la boxe (avec Jacques Faton), Le Cri, 1993
Journal burundais, L’Atelier d’édition, 1997

Le Centre du Cinéma de la FW-B a soutenu Philippe de Pierpont ; il a reçu plusieurs aides à la production :
-    en 1998 pour ‘L’héritier’ (court métrage) (32 226 €)
-    en 2000 pour ‘La ville invisible’ (documentaire) (66 188 €)
-    en 2007 pour ‘Elle ne pleure pas, elle chante’ (long métrage majoritaire belge) (330 000 €)
-    en 2012 pour ‘Happy Days’ (le titre final est ‘Welcome Home’) (long métrage majoritaire belge) (350 000 €)
-    en 2015 pour ‘La vie est un peu de cartes’ (documentaire) (50 000 €)


     

     

     

ABC des démarches

Vous êtes...

Focus Culture - Faits et tendances