Portail officiel de la culture en fédération Wallonie-Bruxelles

favorisimprimerenvoyer

Contact

Cultureculture.be

Première en Fédération Wallonie-Bruxelles : Lancement du label "Ma commune dit 'oui' aux langues régionales"

02.03.2018 15:22 Il y a : 1 year

Le projet « Ma commune dit oui aux langues régionales », c’est la création d’un label et la constitution d’un réseau de communes s’engageant à mettre en œuvre une série d’actions concrètes en faveur des langues et cultures régionales présentes sur leur territoire. La Ministre de la Culture Alda GREOLI et les représentants des communes concernées ont signé ce jour les premières conventions de labellisation.

Alda GREOLI : « La promotion de la pratique des langues régionales est un élément essentiel de la sauvegarde et de la transmission  des patrimoines culturels, souvent multiséculaires. Ces pratiques sont déjà encouragées depuis un moment mais avec le Service  des langues régionales endogènes, nous souhaitions aller un cran plus loin dans la dynamisation des pratiques et leur préservation. Cette mise en réseau et labellisation vont sans conteste y participer, notamment auprès des jeunes. »

La convention de labellisation proposée à la signature des communes présente un large éventail d’actions à décliner en fonction de la situation sociolinguistique et culturelle de chaque entité. En choisissant les actions qu’elles désirent développer sur leur territoire, les communes peuvent agir en parfaite adéquation avec leurs spécificités locales. Grâce à ce label, elles peuvent recevoir un accompagnement, des conseils, des contacts et des informations linguistiques afin de mener à bien les différentes actions retenues. Plusieurs communes ont fait part de leur vif intérêt pour cette convention. Celles de Blegny, Durbuy, Charleroi, Gesves, Gerpinnes, Huy, Liège, Malmedy, Namur et Sivry-Rance ont déjà fait acter le choix des différentes actions par leur collège communal.

Genèse et contexte

Ce projet s’inspire d’initiatives similaires concluantes, qui ont été menées notamment en France en faveur de l’alsacien (opération « Ma commune dit Ja ! »), de l’occitan (label « Òc per l’occitan) ou du breton (opération « Ya d'ar brezhoneg/Oui à la langue bretonne »). Il repose sur deux éléments principaux:

1. une convention proposée à la signature des communes listant 36 actions possibles réparties suivant les domaines suivants : communication, culture, enseignement, signalétique, tourisme et vie économique ;

2. un label octroyé par un Comité de labellisation aux communes qui s’engagent à mettre en œuvre au moins 15 actions parmi celles listées, dont au minimum deux dans chacun des domaines cités.

Les mesures concrètes mises en œuvre dans les communes labellisées sont de quatre ordres: 

1. Promouvoir la communication en langue régionale endogène (LRE) entre l’administration communale et les citoyens ;

2. Promouvoir des activités culturelles en langue régionale endogène et mettre gratuitement à disposition des citoyens des équipements permettant d’organiser des activités culturelles en LRE.

3. Assurer une transmission des langues régionales endogènes aux générations futures à travers le soutien aux organisations en LRE, la mise en place de cours de langues, le soutien aux tables de conversation et aux ateliers d’écriture en LRE, etc.;

4. Enfin, favoriser la visibilité des langues régionales endogènes à travers le tourisme et la vie économique des communes (ex : signalétique touristique en LRE, étiquettes de produits locaux en LRE, toponymie bilingue, parcours touristiques bilingues, publications en LRE)

Chaque commune est libre de choisir les actions qu’elle désire mettre en place selon les initiatives déjà présentes sur le territoire et celles qui le seront très prochainement.

Porteurs du projet

Le Service des langues régionales endogènes de la FW-B a élaboré ce projet avec un groupe d’experts. Un Comité de labellisation a été créé, dont le secrétariat est assuré par le Service des langues régionales endogènes. Ce Comité de labellisation est chargé d’examiner les conventions entre les communes et la Fédération Wallonie-Bruxelles en vue de l’attribution ou non des labels « Ma commune dit awè/oyi/ayi/etc. ! ».

Ce Comité est composé d’un ou des représentant(s) officiels de:

- la Fédération Wallonie-Bruxelles (Administration générale de la Culture)

- le Conseil des langues régionales endogènes

- asbl. « èl Môjo dès Walons »

- l’Union des Villes et Communes de Wallonie

- l’Association des Provinces Wallonnes

- le Commissariat général au tourisme

- les bourgmestres des différentes communes labellisées

Ambitions

La mise en place de ce label est synonyme de commencement pour le projet « Ma commune dit oui aux langues régionales ». Les communes seront accompagnées dans la mise en place concrète de leurs actions. En effet, les services offerts gratuitement par le Service des langues régionales endogènes de la FW-B aux communes disposant du label sont les suivants : 

un service d’information linguistique;

une bibliothèque de référence;

des conseils en signalétique bilingue et en toponymie;

des conseils pour créer des cours, des ateliers, des visites guidées;

un service de traduction de textes courts;

un catalogue d’associations et de personnes ressources dans le domaine des langues régionales endogènes;

un répertoire d’artistes et de spectacles dans le domaine des langues régionales endogènes;

un modèle de version locale adaptée de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires;

une promotion, en format papier et/ou numérique, des activités qu’elle développe en faveur des LRE;

un annuaire actualisé annuellement des Communes labellisées et un inventaire de leurs actions (sous formats papier et numérique).

Le label octroyé sera évalué tous les trois ans à l’aune des actions effectivement réalisées. 

Par ailleurs, de nombreuses autres communes sont appelées à être labellisées dans les prochaines années. En effet, cette initiative vise à être reproduite partout où les pouvoirs locaux sont soucieux de préserver leur patrimoine culturel et linguistique dans un contexte de globalisation toujours plus grande.



     

     

     

ABC des démarches

Vous êtes...