Portail officiel de la culture en fédération Wallonie-Bruxelles

favorisimprimerenvoyer

Contact

Cultureculture.be

Clôture des appels à projet « Un futur pour la culture » : des procédures d’octroi transparentes et transversales

07.10.2020 09:10 Il y a : 17 days

Communiqué de presse de Bénédicte LINARD – Vice-Présidente et Ministre de l’Enfance, de la Santé, de la Culture, des Médias et des Droits des Femmes


Deux appels à projets concernant des bourses de soutien à la création et des résidences d’artistes ont été lancés par la ministre de la Culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Bénédicte Linard. Les appels ont été clôturés le 23 septembre dernier et la procédure d’octroi va maintenant être lancée afin de statuer sur les demandes reçues – plus de 1000 au total.

Face à la crise du Covid, la Ministre de la Culture avait réuni au mois de juin un groupe issu du monde culturel et de la société civile afin de mener une réflexion sur les différents enjeux des politiques culturelles et sur leur redéploiement.

Le rapport remis début juillet par le groupe « Un futur pour la Culture » (ou groupe des 52) fait actuellement l’objet d’une concertation et sera enrichi, pour permettre une opérationnalisation secteur par secteur, grâce à l’apport des fédérations professionnelles et aux conclusions du nouveau Conseil supérieur de la culture.

Deux mesures proposées par le groupe des 52 ont d’ores et déjà été mises en œuvre pour répondre rapidement aux difficultés auxquelles font face les artistes depuis plusieurs mois : il s’agit de deux appels à projet pour un montant total de 3 millions d’euros en soutien aux artistes et à la création culturelle. Le premier est une bourse à la création pour des projets de recherche et d’exploration, le deuxième est un soutien à la mise en place de résidences d’artistes, soit des espaces culturels qui accueillent des artistes durant une certaine période de temps afin de leur permettre créer une œuvre.

Ces appels à projet ont connu un vaste succès, confirmant d’une part la diversité des initiatives culturelles dont la Fédération Wallonie-Bruxelles peut s’enorgueillir et d’autre part la nécessité de renforcer ce type de soutien à la création, comme le pointaient les conclusions du groupe « Un futur pour la culture ».

Le nombre final de dossiers qui ont été rentrés à la date du 23 septembre est de 820 pour les bourses, pour un montant de 7.344.054,39 €, et 178 pour les résidences, pour un montant de 5.889.255,90 €. Ces montants excèdent largement l’enveloppe de 3 millions d’euros dégagée pour mettre en place cet appel à projet.

Au vu de la quantité de dossiers reçus, la méthodologie de la procédure d’octroi a été adaptée, en collaboration étroite avec l’administration de la Culture afin de permettre une lecture juste, transversale et transparente de chacune des demandes.

Cette procédure d’octroi se déroulera en trois phases transversales :

  • L’examen de recevabilité des dossiers se fera par un pôle administratif composé d’agents des différentes directions de l’administration générale de la culture. 16 agents (9 femmes et 7 hommes) issus des différents secteurs - arts vivants, musique, éducation permanente, audiovisuel, livre et lettres, lecture publique, pluridisciplinaires, affaires générales. Cet examen de recevabilité sera mené sur a base des critères des appels à projet (renouvellement des formes, transversalité, qualité du partenariat, interdisciplinarité, crédibilité budgétaire et adéquation aux objectifs de l’appel).
  • Une deuxième lecture sera confiée d’une part à un jury pluridisciplinaire composé de 16 personnes issues des différents secteurs de la culture et choisies par l’Administration Générale de la Culture pour leur expérience, et d’autre part aux co-présidents du Groupe des 52, Philippe Kaufmann et Céline Romainville.

Ces différentes phases, associant l’expertise et le regard de 34 personnes au total, permettront de classer les différentes demandes. 

« Ce millier de dossiers reçus confirme que l’appel à projets proposé par le « groupe des 52 » a visé juste, répond à un besoin criant et montre à quel point le soutien à la création est essentiel et n’avait pas encore été suffisamment pris en considération. Toutes les attentes ne pourront pas être rencontrées nous en sommes conscients, mais ce résultat légitime et renforce notre souhait de mieux prendre en compte durant cette législature le soutien à la création dans nos politiques culturelles, un temps important du travail artistique jusqu’à présent trop peu soutenu », souligne Bénédicte Linard.

Contact

Florence COLARD – 0477 83 97 76 - florence.colard(at)gov.cfwb.be