Portail officiel de la culture en fédération Wallonie-Bruxelles

favorisimprimerenvoyer

Contact

Cultureculture.be

Unesco

07.11.2017 09:31 Il y a : 41 days

Alda Greoli encourage au nom de la Belgique la nouvelle Direction générale de l’UNESCO à poursuivre les réformes pour y restaurer un large consensus.


Alda GREOLI, Vice-présidente du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, représentait la Belgique à l’occasion de la 39ème session de la Conférence générale de l’UNESCO, l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture. Celle-ci se tient à Paris depuis ce début de semaine, avec la participation des 195 Etats membres de l’Organisation. En marge de cette conférence, Alda GREOLI a présidé la présentation des conclusions de la première Conférence Mondiale des Humanités (CMH), que Liège a accueillie du 6 au 12 août dernier.

Alda GREOLI, s’exprimant au nom de la Belgique, a tout d’abord souhaité remercier la Directrice générale sortante, Irina Bokova et à féliciter sa successeure pressentie, Audrey Azoulay, désignée par le Conseil exécutif. 

Alda GREOLI : « L’UNESCO traverse des heures difficiles. La nouvelle Direction générale pourra compter sur le soutien de la Belgique pour surmonter les difficultés et garder le cap des responsabilités qui lui ont été confiées, notamment dans le cadre de la mise en œuvre de l’Agenda 2030 pour le développement durable. »

En effet, le 12 octobre dernier, les Etats-Unis, rapidement suivis par Israël, ont annoncé qu’ils quittaient l’UNESCO. Même si cette annonce ne prendra effet qu’à la fin de 2018, la Ministre a regretté « qu’il n’ait pas été possible d’assurer une base suffisante de confiance et de volonté de remédier à certains différends. Une approche multilatérale est indispensable et la Belgique s’y investit tous les jours. Pour l’heure, il importe que nous maintenions un engagement fort et contribuions ensemble au rétablissement de la confiance de tous dans l’UNESCO.

Enfin, la Belgique a appelé les Etats-Unis et l’UNESCO à instaurer une interaction constructive, saluant la décision encourageante prise par Washington de maintenir un rôle d’observateur.

Alda GREOLI : « Aucun effort ne sera superflu pour renouer avec la vocation universelle de l’UNESCO. Cela passera par une réforme qui conduise, non pas à faire moins, mais à faire mieux, au plus près du mandat ».

L’intervention de la Ministre a encore notamment évoqué la liberté de la presse et la protection des journalistes ; la diversité culturelle et en particulier l’application des Directives opérationnelles approuvées en juin dernier concernant la mise en œuvre de la Convention de 2005 dans l’environnement numérique ou encore la protection du patrimoine culturel en danger, en particulier en Syrie.

Alda GREOLI a conclu en soulignant le rôle majeur à jouer par l’UNESCO pour une « refondation » des sciences humaines en tant que moyen indispensable pour déchiffrer la complexité humaine et culturelle de nos sociétés, et pour mieux en affronter les défis.

La Vice-présidente a par ailleurs présidé un événement parallèle destiné à donner un suivi à la première Conférence mondiale des humanités (CMH) tenue à Liège du 6 au 12 août 2017, en présence de Paul-Emile Mottard, président de la fondation liégeoise qui a accueilli la CMH. L’objectif de celle-ci était de contribuer à une « refondation des humanités, ancrée dans leur responsabilité : celle de faire face à la complexité humaine et culturelle de nos sociétés, au sein d’une pluralité de cultures mondiales ».

Alda GREOLI : « L’enseignement et la recherche nous donnent des outils irremplaçables pour déchiffrer la complexité humaine et culturelle de nos sociétés, et dès lors pour mieux en affronter les défis. Au plan mondial, si l’UNESCO ne promeut pas les humanités, qui le fera ? ».

Les conclusions de la Conférence ont été portées à connaissance de l’UNESCO qui en assurera le suivi en son sein et les portera à la connaissance des 195 Etats membres. Plusieurs pays se sont immédiatement déclarés très concernés et impliqués par le projet. Une résolution à ce sujet devait être votée par la Conférence générale.


Texte intégral du discours

 

 

 



     

     

     

ABC des démarches

Vous êtes...

Focus Culture - Faits et tendances