Portail officiel de la culture en fédération Wallonie-Bruxelles

favorisimprimerenvoyer

Contact

Cultureculture.be

Langue française en fête 2018

15.03.2018 13:34 Il y a : 2 yrs

Watermael-Boitsfort, Ville des Mots. Pendant plus d'une semaine, la commune bruxelloise accueillera donc des manifestations, des spectacles, des ateliers, des animations et des projets culturels qui feront vivre la langue française au rythme de la fête.


"Evènement rayonnant à travers toute la francophonie, « La Langue Française en fête » reflète ardemment l'évolution de la langue au sein de la société et les enjeux auxquels elle est associée.  On pourrait la confondre avec un espace pointu et exigeant, réservé à un cénacle de puristes. Il n'en est rien. Si "La langue française en fête" s'ouvre joyeusement à la beauté du verbe, à sa musicalité, sa finesse, sa richesse, elle n'a de cesse de repousser les barrières grammaticales au profit de son maitre mot : la créativité. Le but : inviter le plus grand nombre à danser avec elle autour du français. Et si les règles et les codes rôdent néanmoins, ils ne sont plus un obstacle à l'expression et au plaisir. Spectacles, rencontres, ateliers, jeux, expositions... tout est mis en oeuvre pour vivifier le propos et inviter le quidam à s'en amuser sans vergogne. 
 
« La Langue Française en fête » est portée par tous les pays de la francophonie. Mais elle connaît aussi une dimension nationale, voire régionale, gage d’un événement proche de la population. Dans cette dynamique, une cité se voit chaque année porteuse du titre sans équivoque « Ville des Mots ». Pour cette édition, Watermael-Boitsfort reprend le flambeau avec un parcours hautement ludique et créatif. C’est la deuxième fois que la commune bruxelloise défend cet honneur. En 2003, elle avait déjà été élue avec un programme remarquable. 
 
Le français de tous les possibles

 
Depuis sa création en 1995, « La langue française en fête » s’efforce de souligner :  - la vivacité de la langue et le bonheur qu’elle véhicule au sein d’une communauté  - la multiplicité et la richesse du français par le respect des régionalismes - sa capacité à dire et à témoigner de la modernité une fois débarrassée de ses contraintes
 
Pour ce faire, « La langue française en fête » use de moyens ludiques, invitant le public à utiliser ses ressources expressives en jouant avec les mots. 
 
L’événement nourrit : - une dimension régionale en invitant chaque année « Une Ville des Mots » à donner le ton de la fête - une dimension nationale en coordonnant et dynamisant le programme d’un réseau de villes, acteurs partenaires de « La langue française en fête » - une dimension internationale en programmant ses festivités dans le cadre de la Journée internationale de la francophonie. En effet,  « La langue française en fête » est traditionnellement organisée à l’occasion de la Journée internationale de la Francophonie célébrée le 20 mars dans une cinquantaine de pays, notamment en France, en Belgique (dans la Fédération Wallonie-Bruxelles), en Suisse romande, au Québec et au Sénégal.
 
Watermael-Boitsfort, Ville des Mots 2018

Chaque année, dans la Fédération Wallonie-Bruxelles, une ville devient le centre névralgique de la fête dont elle accueille et organise les différentes animations. Elle devient la « Ville des Mots ». A ce titre, elle déploie les mots dont elle joue. Elle les affiche, les expose, les suspend sur autant de calicots, banderoles, oriflammes, phylactères, elle en sème des parterres de fleurs et transforme ses vitrines.
 
Et dans ce décor urbain revisité, la ville anime ses rues, ses places, ses parcs, ses théâtres et lieux de rencontres par des jeux, des concerts, des spectacles, des concours, des débats, des joutes oratoires…qui restituent au citoyen son espace de vie et son espace de parole.
 
La nouvelle Ville des Mots rejoint l’année suivante un véritable réseau constitué de celles qui l’ont précédé dans cette festive responsabilité. Ce réseau développe des activités qui d’année en année redynamisent le tissu local par des actions communes à l’ensemble des villes célébrant « La langue française en fête ».
 
Après Mons (1996), Huy (1997), Braine-l’Alleud (1998), Dinant (1999), Tournai (2001), Namur (2002), Watermael-Boitsfort (2003), Habay (2004), Nivelles (2005), Mouscron (2006), Liège (2007), La Louvière (2008), Bruxelles (2009), Marche (2010), Verviers (2011), Molenbeek (2012), Soignies (2013), Charleroi (2014), Saint-Gilles (2015), Péruwelz (2016), Watermael-Boitsfort se voit à nouveau désignée « Villes des Mots 2018 ». Une première dans l’histoire de la Semaine de la Langue française. 
 
Pendant plus d'une semaine, la commune bruxelloise accueillera donc des manifestations, des spectacles, des ateliers, des animations et des projets culturels qui feront vivre la langue française au rythme de la fête.
 
Habitants, commerçants, écoles, associations, artistes, tous seront au chevet de la langue pour la revisiter et se l’approprier joyeusement. L’ensemble de la programmation se trouve sur www.villedesmots.be
 
Les 10 mots de l’édition 2018

« Dis-moi dix mots sur tous les tons » Chaque année, les partenaires de l’Opale (réseau des organismes francophones de politique et d’aménagement linguistiques – France, Québec, Suisse Romande, OIF et Fédération Wallonie Bruxelles) choisissent un thème commun et établissent une liste de 10 mots, matière de base pour de multiples démarches créatives à travers le monde.
 
Sur le thème du « Bonheur de dire », les 10 mots 2018 sont : accent, bagou, griot, jactance, ohé, placoter, susurrer, truculent, voix et volubile. "

Contact presse Langue Française en Fête:

Sophie Dupavé - EOS COMMUNICATION Rue de Gerlache 20 1040 Bruxelles - 0032 475 44 17 21 – s.dupave(at)eoscommunication.be