Portail officiel de la culture en fédération Wallonie-Bruxelles

favorisimprimerenvoyer

Contact

Cultureculture.be

La Langue française en fête du 16 au 24 mars

27.02.2019 11:39 Il y a : 267 days

Ce rendez-vous annuel rappelle à chacun que la langue française est faite pour le citoyen et non le citoyen pour la langue !


"Pendant 9 jours, il propose aux citoyens de « vivre » le français au rythme d’un programme d’activités festif et ludique : ateliers d’écriture, expositions, spectacles, performances… dans différentes villes de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Avec pour mot d'ordre: la langue est un outil vivant et doit le rester!

Un rendez-vous international

La France, la Suisse, la Belgique et le Québec fêtent la langue durant une semaine, voire 3 semaines notamment au Québec. Ce rendez-vous encadre le 20 mars qui est la journée internationale de la francophonie.

L'objectif
Cette fête de la langue française est aussi une occasion pour changer son image et démontrer qu'elle est capable d’évoluer, de s’adapter aux nouveaux outils technologiques. Certains mots comme, par exemple « audimat » ou « logiciel », n’ont pas 50 ans. Si des mots se créent c'est que la langue est capable d’évoluer. Le français a la capacité de s’adapter à d’autres réalités. Et, le moyen d’y parvenir concrètement est de jouer avec les mots, de mettre à l’honneur la créativité linguistique, de se décomplexer quelque soit le niveau de chacun. Personne n’est dépositaire de cette langue, ni l’Académie française, ni les grammairiens. Une langue est vivante tant qu’elle continue à répondre aux besoins des gens.

Le Programme de la Langue française en fête
En amont de « La Langue française en fête », la Direction de la langue française présente le spectacle « La convivialité » de et avec Arnaud Hoedt et Jérôme Piron le samedi 16 février 2019 à 10h30 à la Foire du Livre de Bruxelles (Durée de la représentation : 40 min).
Celui-ci sera suivi d’un débat sur le futur de l’orthographe et d’une séance de dédicaces du livre « La faute de l’orthographe » (de 12h à 13h sur le stand de la Fédération Wallonie-Bruxelles).
Pour cette 24e édition, les écritures se délient et les mots se dessinent sous le slogan « Dis-moi dix mots sous toutes les formes ». Arabesque, composer, coquille, cursif/-ive, gribouillis, logogramme, phylactère, rébus, signe, tracé... 10 mots ont été choisis autour de la thématique de la graphie des mots.
Mais aussi des activités organisées dans les nombreuses villes qui vibreront, l’espace d’une semaine, au rythme de la fête : Braine-l’Alleud, Bruxelles, Charleroi, Dour, Floreffe, Glain, Habay, Huy, Liège, Jauche, Molenbeek, Mouscron, Namur, Péruwelz, Saint-Gilles, Soignies, Theux, Verviers, Vielsam, Watermael-Boitsfort, Welkenraedt, Woluwe-Saint-Lambert et Woluwe-Saint-Pierre.


Les rendez-vous à ne pas manquer
Parmi les nombreuses activités proposées par les villes partenaires de "La Langue française en fête", on pointe celles qui permettent de donner la parole aux migrants qui, même s'ils connaissent très peu le français, osent casser la glace et venir présenter une pièce, un poème, un texte, une improvisation... Mais aussi des expositions d’art plastique.
•    « Le FLE en fête » à Charleroi montre un spectacle valorisant la production de 8 groupes d’apprenants (entre contes, chants, saynètes, vidéos et projections, jeu de micro trottoir, etc). Il sera suivi par une conférence portant sur « les bénéfices de l’appropriation du français à travers des pratiques culturelles ». Le 21 mars de 9h à 16h
•    « Dis-moi... sous toutes les formes ! » La Ville de Liège, en partenariat avec plusieurs associations, organise une rencontre d’échanges de pratiques pour mettre en lumière des projets artistiques réalisés par des personnes des secteurs de l’alphabétisation, du Français Langue Étrangère (FLE) et de l’éducation permanente. Les projets présenteront des exemples d’appropriation du français par des pratiques culturelles pour porter la diffusion « intimiste » vers un territoire et un public plus large !
•    Après un travail préliminaire autour de la signification des 10 mots, une vingtaine d’apprenants se réuniront 6 après-midis avec PUPA, artiste liégeoise, afin de réaliser une fresque collective. Les ressources expressives de la peinture, du dessin et du graphisme y seront mises à l’honneur. Cette fresque sera exposée lors de « La langue française en fête ». De plus, des marques pages, des badges et des cartes postales seront réalisés à partir d’extraits de la fresque.
•    Bruno Coppens est loverbooké ! Bruno Coppens décide de léguer son corps à la séance pour réenchanter le monde. Chambouleversé par cette planète en phase terre minable, bringuebalayé entre Forrest Trump et Daechetterie, Bruno vient au chevet d’un public à consoler sans modération pour lui donner l’élan viral : un autre monde est plausible. Les 19 et 20 mars à Mouscron.
•    La langue Française en Slam. L’asbl Slameke organise, en partenariat avec le Pianofabriek, plusieurs ateliers d’écriture ainsi qu’une soirée Slam mettant en avant les dix mots sélectionnés. Ce projet est également une collaboration avec l’artiste pluridisciplinaire Lisette Lombé, slameuse et plasticienne qui réalisera une œuvre et un texte liés aux dix mots consacrés à l’expression graphique. Cette œuvre sera conçue en amont puis exposée durant la soirée Slam. Le 22 mars à Saint-Gilles (Bruxelles).
•    Le Jeu des dictionnaires. Le Jeu des dictionnaires - émission devenue culte de la RTBF, diffusée de 1989 à 2011, revient sur la scène du Théâtre Wolubilis le 24 mars à 17h.  Les chroniqueurs qui ont fait ses belles heures ont accepté de rejouer le jeu pour un spectacle original se basant sur le concept de l’émission. La thématique de la campagne « Dis-moi dix mots sous toutes les formes » sera mise à l’honneur durant l’émission. Autour de Jacques Mercier et Virginie Swensson, Alain Debaisieux, Benjamin Schoos, Bruno Coppens, Eric De Staercke, Fred Jannin, Gilles Dal, Jean-Jacques Jespers, Philippe Geluck, Pierre Kroll, Stefan Liberski et Thomas Gunzig !
•    Mais aussi des dizaines d'ateliers pour petits et grands, de spectacles, d'improvisations...

La langue française dans le monde*
Avec 300 millions de locuteurs, en progression de près de 10 % depuis 2014, le français est la 5e langue la plus parlée au monde après le chinois, l’anglais, l’espagnol et l’arabe. Présente sur les 5 continents, elle se distingue par son statut et l’influence qu’elle exerce dans différents espaces et contextes :
• langue officielle dans 32 États et gouvernements et dans la plupart des organisations internationales ;
• langue d’enseignement de plus de 80 millions d’individus, sur 36 pays et territoires ;
• langue étrangère apprise par plus de 50 millions de personnes ;
• langue des médias internationaux (TV5 MONDE, RFI ou France 24, mais aussi Euronews, BBC News, la chinoise CGTN ou la russe RT) ;
• 4e langue de l’internet.
(* source Rapport de l'OIF La langue française dans le monde 2018 - éditions Gallimard)"


Plus d'infos sur la langue française en fête

Pour toute demande d'interview ou d'informations
Relations presse - francoise.bouzin(at)agencecinna.be- 0495.806.400