Portail officiel de la culture en fédération Wallonie-Bruxelles

favorisimprimerenvoyer

Contact

Cultureculture.be

Un futur pour la culture : groupe de réflexion pour le redéploiement des politiques culturelles

08.06.2020 10:12 Il y a : 112 days

Communiqué de presse de Bénédicte LINARD – Vice-Présidente et Ministre de l’Enfance, de la Santé, de la Culture, des Médias et des Droits des Femmes


Le Covid-19 a provoqué d'immenses dégâts dans le monde culturel en Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) dont la fragilité a été complètement mise à nu. Depuis le début du confinement, en concertation avec le secteur, la Ministre de la Culture Bénédicte Linard et son cabinet ont géré l'urgence, travaillé au maintien des subventions, à la mobilisation du Fonds d'urgence pour indemniser les pertes, à l'élaboration de protocoles de déconfinement soumis au Conseil national de sécurité. Il est temps maintenant de faire de cette crise une opportunité, d'en tirer les enseignements, notamment concernant la fragilité structurelle du statut des artistes et techniciens, et d'envisager, dans ce cadre, le redéploiement de la culture en FWB.

Pour développer, à bref délai, des solutions politiques innovantes, la Ministre de la Culture met aujourd'hui en place un groupe de réflexion en charge de dessiner " un futur pour la culture ". Ce groupe est composé d'une trentaine d'opérateurs, de créateurs et créatrices, d'acteurs et actrices de terrain (voir plus bas) qui disposent de compétences propres, de vécus et d'expériences diversifiés susceptibles d'ouvrir les horizons de manière concrète et créative en pleine connaissance des réalités vécues par chacun des maillons de la chaine culturelle. 

Pour piloter, stimuler ce groupe et assurer une dynamique participative forte et audacieuse, nous faisons les choix d'une coprésidence paritaire confiée à deux coprésidents au profil complémentaire, Céline Romainville (UCL), spécialiste des droits culturels et Philippe Kaufmann, actif dans la culture depuis 30 ans, tour à tour producteur, directeur artistique, organisateur d'événements culturels,...

Ce groupe de réflexion entamera ses travaux dès ce vendredi après-midi. Il a pour mandat d'apporter des réponses aux difficultés suscitées et révélées par la crise du Covid-19 dans le secteur culturel en FWB en travaillant : 

  • à très court terme par des mesures à adopter pour la rentrée visant à accompagner le redéploiement de la culture (appel à projets, etc.) ;
  • à moyen terme par des recommandations en vue de changements structurels dans certaines politiques, certains décrets, qui se sont révélés problématiques en contexte de crise. Néanmoins, il ne s'agit pas de remettre à plat toutes les politiques culturelles menées jusqu'ici, mais davantage de reconsidérer les priorités à la lumière de la crise engendrée par le Covid-19.

Ce projet de redéploiement prend comme boussole les droits culturels, et en particulier le droit de participer à la vie culturelle. Ceci signifie qu'il entend respecter, protéger et promouvoir la liberté de création, le droit d'accéder et de participer à la vie culturelle, le principe d'égalité et de non-discrimination et qu'il entend promouvoir la diversité.

Le groupe de réflexion travaillera sur 3 axes prioritaires :

  • le soutien à la création : la création est un maillon essentiel de l'écosystème culturel. Or, la crise a fait apparaître la grande fragilité et précarité des créateurs et créatrices (toutes disciplines confondues) ;
  • le retour des publics : l'enjeu sera de faire revenir les publics, d'aller à leur rencontre malgré les craintes que suscite le Covid19, et d'attirer de nouveaux publics ;
  • le numérique : un des leviers, parmi d'autres, pour augmenter la résilience des politiques culturelles en période de crise sanitaire réside dans la dématérialisation des politiques culturelles. Quelle place pour celui-ci dans l'après Covid19 ?

Loin de travailler dans une bulle, le groupe de réflexion portera une attention toute particulière aux différents documents produits par les fédérations professionnelles durant la crise et pourra solliciter des avis extérieurs et complémentaires pour l'appuyer dans ses travaux.

Les trois axes prioritaires

1. Relancer et renforcer  la création

Il s'agit de remédier aux problèmes relevés et aggravés par la crise sanitaire de la manière suivante : en travaillant, à court terme, à un appel à projets destiné à soutenir directement la création, et à moyen terme, via un renforcement structurel du soutien à la création.

Les points suivants pourront être abordés dans ce cadre :

  • L'élaboration de politiques visant à encourager le soutien à la création par les opérateurs subventionnés ;
  • Le renforcement du rôle des médias audiovisuels publics et privés comme soutiens à la création ;
  • L'investissement de l'espace public comme un lieu de déploiement de la création ;
  • Le renforcement de la coopération avec les opérateurs, les lieux de diffusion, dont notamment les associations d'éducation permanente, les points culture, les bibliothèques, les musées, ainsi qu'avec le monde de l'enseignement, pour développer des projets concrets de soutien à la création, comme des résidences d'artistes, des projets de mise en présence du patrimoine et de la création contemporaine...
  • L'amplification des politiques de médiation culturelle ;
  • Une coopération avec la Région de Bruxelles-Capitale et la Région Wallonne, sur les compétences en matière de tourisme, sur les aspects économiques des industries culturelles, sur les leviers pour renforcer les circuits courts et les lieux de proximité travaillant la transversalité ;
  • Une coopération avec les pouvoirs locaux, qui peuvent constituer des relais pour les opérateurs culturels de proximité et pour les événements

2. Renouer avec les publics

Il s'agit de dégager de nouvelles stratégies en matière de politique culturelle, axées sur la rencontre entre les créateurs/créatrices, les publics et les lieux et de permettre de la sorte que le droit de participer à la vie culturelle soit une réalité pour toutes et tous.

Ceci implique :

  • De développer des stratégies pour que les publics déjà conquis reviennent dans les lieux de culture, dans le respect des règles sanitaires ;
  • De développer des stratégies pour amplifier et/ou diversifier les publics, dans le respect des règles sanitaires, par exemple en soutenant de manière plus importante les projets orientés vers la proximité, la transversalité (arts de la rue...) ;
  • De construire des stratégies de déploiement de la culture dans les écoles, les milieux d'accueil de l'enfance ;
  • D'amplifier la diffusion audiovisuelle et numérique des créateurs en Fédération Wallonie Bruxelles.

3. Mieux saisir les enjeux du numérique pour la culture

De nouvelles formes d'expression artistique ont vu le jour en période de confinement grâce aux outils numériques. Le numérique doit être investi comme un levier pour soutenir la création tout en permettant la réalisation des droits culturels du public, même s'il faut rester conscient de ses limites.

Le groupe de réflexion étudiera notamment l'opportunité du développement d'une plateforme culturelle de la FWB, qui pourrait constituer un véritable portail vers la création mais aussi la médiation culturelle.

Méthodologie

Le groupe de réflexion est chargé de proposer des mesures urgentes qui doivent être prises pour préparer un plan de reprise et de redéploiement intégrant des mesures à très court terme ainsi que des mesures à moyen et long terme. 

Il va travailler sur la base de données objectivables et des documents transmis par les fédérations professionnelles et chambres de concertation. Les modalités de concertation seront transparentes et claires. Des modalités de consultation plus larges peuvent être envisagées via l'Observatoire des politiques culturelles et avec l'Administration de la Culture.

Le travail se déroulera comme suit :

1. Phase de récolte et d'analyse des données et de consultation

2. Elaboration de propositions par le groupe de réflexion et rédaction du plan de redéploiement

Les propositions seront communiquées à la Ministre de la Culture et à son cabinet en vue de la rédaction d'un plan de redéploiement pour la Fédération Wallonie Bruxelles.

3. Retours des fédérations professionnelles et des instances d'avis.

Le plan sera soumis à l'ensemble des fédérations professionnelles, via les chambres de concertation et les instances d'avis affectées par la crise de la Covid 19. Il sera adapté en fonction des retours de ces instances.

4. Dialogue avec les autres niveaux de pouvoir

Il est nécessaire de mettre en place une structure transversale, réunissant l'ensemble des niveaux de pouvoir compétents, et d'envisager un plan de redéploiement transversal dans lequel celui de la Fédération s'intégrerait.

5. Prolongement et concrétisation du plan

Le suivi opérationnel du plan rédigé sera confié au cabinet de la Ministre de la Culture et au Conseil supérieur de la Culture.

Conclusion :

Mesures d'aide d'urgence, progrès des débats fédéraux sur le statut d'artiste, déconfinement,... les discussions et décisions prises ces 2 dernières semaines sont autant de bulles d'air attendues et nécessaires pour le 1er secteur économique touché par la crise du coronavirus.

A ces mesures, il faut dès à présent ajouter un nécessaire débat sur le redéploiement des politiques culturelles en Fédération Wallonie-Bruxelles afin de tirer pleinement les enseignements de la crise et de répondre à court, moyen et à long terme à la fragilité structurelle du monde culturelle. C'est tout le sens du groupe de réflexion mis sur pied aujourd'hui.

Pas à pas, nous redessinons un futur à la culture.

Composition du groupe de réflexion :

Colasse Sarah - EKLATS

Mathevon Sandrine - CC Jacques Franck

Gomes Monica - Théâtre de la Balsamine

Lauzon Mylène - La Bellone

Custers François - Atelier 210

Laurent Fabrice - Eden CC Charleroi

Weissman Daniel - Orchestre Philharmonique de Liège

Charle Heep Charlotte - Festival de Chassepierre

Adade Priscillia - actrice

Laffineur Jean-Yves - Festival Esperanzah

Chêne Elsa - metteuse en scène

Orban Emmeline - Plateforme pour le Volontariat

Nizet Adrienne - Passa Porta

Godin Mélanie  - Maison de la poésie

Goblet Dominique - auteur / BD

Roland Xavier - BAM

Lemaire Catherine - Les Grignoux

Bronckart JH - Versus Production

Leturcq Vania - auteur / réalisatrice

Gregoire Christine - INSAS

Harq Nathanael - ESACT liège

Darhmouch Hakima - RTBF

de Vuyst Tony - Point culture

Chastel Marie - KIKK Namur

De waele Benoit - Supermouche / Wiels

Laurent Guillemette - La culture a de la classe

Godard Marie - La Station

Hanquinet Laurie - ULB- sociologue

Vandenbulke Antoine - ULG

Van hooste Laurence - CC Colfontaine

myriam masson - CC BRABANT WALLON

Buysse Nicolas - acteur

Leïla Duquaine - Slameuse

Pilipili Bwanga - Actrice

Becker Frédéric - musicien

Eggerickx Patty - technicienne

Camille Braun - Comptoir des Ressources Créatives

Contact :

Nicolas PARENT, porte-parole  - 02/801.72.03 - 0497/17.20.57 - nicolas.parent(at)gov.cfwb.be

Adresse : Place Surlet de Chokier, 15-17 - 1000 Bruxelles

 

 


ABC des démarches

Vous êtes...