Portail officiel de la culture en fédération Wallonie-Bruxelles

favorisimprimerenvoyer

Contact

Cultureculture.be

Autres activités internationales

Au sein de l'Union Européenne

Les Communautés sont amenées à participer aux travaux de groupes de travail du Conseil de l’Europe chargés des matières culturelles : en particulier, le Comité des affaires culturelles (CAC).

Selon le Traité de Maastricht (1991), l’Union européenne doit contribuer à "l’épanouissement des cultures des Etats membres dans le respect de leur diversité nationale et régionale, tout en mettant en évidence l’héritage culturel commun", et pour ce faire, encourager la coopération entre les Etats membres et, si nécessaire, appuyer et compléter leur action. De même, elle encourage la coopération culturelle qui devrait contribuer à la constitution d’un véritable "espace culturel européen".

La Commission européenne a, dans ce sens, pris diverses initiatives dont la contribution au financement dans tous les domaines artistiques : arts de la scène, arts visuels et plastiques, littéraires, musique, histoire et patrimoine culturel. C’est ainsi qu’ont été établis plusieurs programmes européens dont L’Europe pour les Citoyens visant au rapprochement entre les citoyens européens et à augmenter le sentiment d'une identité européenne.

La coopération culturelle est également encouragée via d’autres programmes européens, dont notamment :
• les Capitales européennes de la culture ;
• la fondation européenne de la culture (FEC) a pour objet de relier les responsables des changements culturels locaux, accroître la sensibilisation sur leur potentiel créatif afin de générer de nouveaux modèles sociaux, environnementaux, économiques et démocratiques;
• le programme eContentPlus (production et exploitation commerciale des contenus numériques européens) ;
• Eurimages: financement dans le secteur de l'audiovisue;
• le fonds européen pour la jeunesse : financement des rencontres de jeunes sur des thèmes culturels ;
• Erasmus Plus: programme d'éducation et formation jeunesse;
• les programmes annuels de subventions DG Education et DG Culture;
• ...

Parmi ces fonds, on insistera davantage sur les aspects culturels des programmes suivants :

● le programme interreg V (actions d’encouragement à la coopération culturelle dans le cadre de la politique régionale européenne). Il se concentre donc sur la coopération entre Etats, entre régions et entre les zones régionales limitrophes ;
● le Fonds Social Européen (FSE), principal instrument financier de l’Union européenne qui investit dans le capital humain, s’occupe de soutenir l’emploi et aide les personnes à parfaire leur formation et leurs compétences afin d’améliorer leurs perspectives professionnelles. Dans ce cadre, les États membres et les régions élaborent leurs propres programmes opérationnels FSE afin de répondre aux besoins réels de terrain.

Présentation des différents programmes européens



Au sein de l'Unesco

L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) est l’une des agences spécialisée de l’ONU, créée en 1945. Son siège est à Paris. L’Organisation compte 193 Etats membres et 7 Etats membres associés. Près de 335 organisations non gouvernementales entretiennent des relations officielles avec l’UNESCO tandis que plusieurs centaines collaborent avec elle de manière informelle.

L’UNESCO œuvre à créer les conditions d’un dialogue entre les civilisations, les cultures et les peuples, fondé sur le respect de valeurs partagées par tous. La mission de l’UNESCO est de contribuer à l’édification de la paix, à l’élimination de la pauvreté, au développement durable et au dialogue interculturel dans les domaines qui relèvent de sa compétence : l’éducation, les sciences  exactes et naturelles, les sciences sociales et humaines, la culture, la communication et l’information.  

Au niveau culturel, la protection, la sauvegarde et la gestion du patrimoine font partie du pilier central du travail de l’UNESCO. La stratégie vise à mettre en lumière la contribution du patrimoine aux mesures visant à réaliser simultanément le développement durable et la cohésion sociale. L’Organisation tend à protéger le patrimoine sous toutes ces formes, qu’il s’agisse du patrimoine matériel et immatériel, culturel et naturel, ou mobilier et immobilier. Une autre priorité est d’intégrer les principes de la diversité culturelle et du dialogue interculturel dans les politiques nationales de développement, condition essentielle de la cohésion sociale, du développement et de la paix.


La stratégie 2014-2021

Afin de définir une vision commune et ainsi renforcer ses actions, l’Unesco a défini sa stratégie sur huit ans (2014-2021). Selon son livre IV, les objectifs relatifs à la culture se définissent comme suit :
Objectif stratégique 7 : Protéger, promouvoir et transmettre le patrimoine
Objectif stratégique 8 : Favoriser la créativité et la diversité des expressions culturelles


Le programme d’action 2014-2017 spécifie les actions à mener au sein de la stratégie globale.

Axe d’action 1 : Protéger, conserver, promouvoir et transmettre la culture et le patrimoine et recourir à l’histoire aux fins du dialogue et du développement

  • Identification, protection, suivi et gestion durable du patrimoine matériel par les États membres, notamment par la mise en œuvre effective de la Convention de 1972 ;
  • Promotion du dialogue sur les politiques à mener pour lutter contre l’importation, l’exportation et le transfert de propriété illicites des biens culturels grâce à une coopération internationale améliorée, renforcée et plus efficace, y compris la mise en œuvre de la Convention de 1970 et le renforcement des capacités des musées ;
  • Élaboration et application d’orientations globales, stratégiques et prospectives par le biais de la mise en œuvre effective de la Convention de 1954 (et de ses deux Protocoles) et obtention d’un effet multiplicateur ;
  • Élaboration et application d’orientations globales, stratégiques et prospectives par le biais de la mise en œuvre de la Convention de 2001 et obtention d’un effet multiplicateur ;
  • Amélioration de l’accès au savoir par la promotion de l’histoire et de la mémoire partagées pour la réconciliation et le dialogue ;

Axe d’action 2 : Soutenir et promouvoir la diversité des expressions culturelles, la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, et l’avènement d’industries culturelles et créatives

  • Renforcement et utilisation des capacités nationales en vue de la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, y compris les langues autochtones et en péril, par la mise en œuvre effective de la Convention de 2003 ;
  • Renforcement et utilisation des capacités nationales pour l’élaboration de politiques et de mesures visant à promouvoir la diversité des expressions culturelles par la mise en œuvre effective de la Convention de 2005 ;

Dans le cadre des deux axes d’action, l’accent est mis sur un recours plus systématique aux nouvelles technologies qui permettrait  d’améliorer la gestion des connaissances et le partage des meilleures pratiques dans le domaine de la culture.

Résolution 37 C/42 de la Conférence générale pour le grand programme IV

Les instruments juridiques

L’Unesco dispose de différents instruments juridiques aidant les Etats membres à mieux protéger la culture :
- La déclaration est un engagement purement moral ou politique, liant les États sur le principe de la bonne foi.
- La recommandation invite un ou plusieurs États à adopter un comportement déterminé, agir d'une certaine façon dans un domaine culturel spécifique. En principe, la recommandation est dépourvue de toute force obligatoire.
- La convention, synonyme de traité, désigne tout accord conclu entre deux ou plusieurs États. Cet accord suppose une volonté commune de ses parties vis-à-vis desquelles la convention crée des engagements juridiques obligatoires. Les conventions internationales de l’UNESCO sont des éléments essentiels afin de faire prendre conscience de l’importance de la culture et d’assurer une coopération international sur les questions culturelles.

Au sein de la Grande Région

La Grande Région se présente comme une coopération transfrontalière, traitant tous les domaines d’intérêt pour le bien-être et le développement de ses citoyens, rassemble la Sarre, la Lorraine, le Grand-Duché de Luxembourg, la Rhénanie-Palatinat et la Région wallonne. 

L‘Espace Culturel Grande Région est une asbl née à la suite de "Luxembourg et Grande Région, Capitale européenne de la culture en 2007". Il fait référence à la volonté politique de poursuivre la coopération culturelle affirmée lors de la conférence des ministres de la culture de la Grande Région en septembre 2007 et au 10ème Sommet de la Grande Région. Ses objectifs sont multiples:

  • Mettre en valeur la richesse, la diversité et les traits caractéristiques des cultures et des patrimoines de la Grande Région et de contribuer à promouvoir et à améliorer la connaissance et les échanges entre les citoyens et les acteurs culturels de la Grande Région, ceci dans une perspective de pérennisation,
  • Coordonner et accompagner des projets culturels transfrontaliers dans la Grande Région avec un point fort sur le travail culturel avec les jeunes,
  • Promouvoir la création de réseaux de compétences dans la Grande Région et les développer et professionnaliser,
  • Intensifier la coopération culturelle transfrontalière avec les réseaux et portails existants,
  • Encourager la mobilité du public, mais aussi des acteurs culturels dans la Grande Région.
  • Créer des synergies pour une communication commune et efficace dans la Grande Région.

Plus d’infos sur lEspace Culturel Grande Région 


En 2004, les représentants des organisations publiques régionales de la Grande Région se sont accordés sur la nécessité de valoriser l’offre culturelle et de favoriser la professionnalisation de ses acteurs en la matière. C’est ainsi qu’est apparu, en 2006, Plurio.net. Créé au même moment que l’ Espace culturel Grande Région, le portail culturel www.plurio.net  propose au public et aux créateurs culturels une plateforme d'informations et de communication moderne regroupant un agenda des événements et un guide des institutions et associations culturelles. 


     

     

     

ABC des démarches

Vous êtes...

Focus Culture - Faits et tendances